DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Avec la chaleur et le confinement, la vente de piscines connaît un boom en Espagne

euronews_icons_loading
Avec la chaleur et le confinement, la vente de piscines connaît un boom en Espagne
Taille du texte Aa Aa

Après le confinement et alors que certains Espagnols continuent à travailler en partie de chez eux, la chaleur devrait contribuer à booster les ventes de piscines et de ventilateurs, après un mois de mai historique avec des températures entre 3 et 4 degrés au-dessus de la normale.

Entre le confinement et les températures, c'est un plongeon qui était particulièrement le bienvenu. En Espagne, où le mois de mai fut le plus chaud des 55 dernières années, les piscines suscitent l'engouement. La famille de Hugo en a installé une dans sa cour arrière. Car pas question pour eux de prendre des risques dans des établissements publics.

"Nous ne savions pas combien de temps durerait cette pandémie, si nous pourrions voyager ou non, si nous pourrions aller à la piscine ou pas. Nous avons donc décidé d'installer une piscine, pour être sûrs et au calme", explique José María Muñoz.

La pandémie de coronavirus a boosté les ventes de piscines de 400% selon les fabricants. Mais l'engouement est tel que ces derniers avertissent aussi des risques : une piscine ne peut être installée n'importe où. "Normalement, un sol peut contenir environ 1 000 kilos, mais il est là pour supporter le poids des personnes ou des meubles, pas le poids d'une piscine d'eau. Une piscine 2x2 peut peser jusqu'à 4 000 ou 4 500 kilos", rappelle Mayte Nieto, directrice marketing de Piscinas DTP.

Un été chaud en prévision

Autre appareil très recherché en ces temps de chaleur : le ventilateur, particulièrement utile pour ceux qui continuent à travailler à la maison. "En Espagne, les ventes augmentent de plus de 65%", souligne Jesús Olivas, chef de rayon à Leroy Merlin Alcorcón. "Sur cinq jours de travail chaque semaine, je suis à la maison deux ou trois jours, donc nous devons nous sentir bien", explique ce client du magasin.

La chaleur devrait contribuer à maintenir cette consommation à un haut niveau, après un mois de mai historique avec des températures entre 3 et 4 degrés au-dessus de la normale. "Selon l'agence météorologique espagnole, les trois mois d'été à venir seront plus chauds que d'ordinaire. D'après ces experts, les températures augmenteront d'un ou deux degrés au-dessus de la moyenne, en particulier dans le centre de la péninsule ibérique", souligne le correspondant d'euronews à Madrid, Juan Carlos de Santos.