DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'opération Marhaba 2020 annulée sur décision du Maroc

euronews_icons_loading
L'opération Marhaba 2020 annulée sur décision du Maroc
Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

L'opération "Marhaba 2020" a été suspendue par le Maroc en raison de la pandémie de Covid-19. Une première depuis son lancement il y a 33 ans. En 2019, cette opération a organisé le passage de plus de 3,3 millions de résidents en Europe pour le tourisme ou pour revoir des proches restés au pays.

L'Espagne a salué cette décision "très prudente" comme l'explique Fernando Simón, directeur du Centre de coordination des alertes et des urgences sanitaires du ministère de la santé :

"Des millions de personnes seraient venues de nombreux pays européens, de l'Espagne aussi, même de pays hors d'Europe, avec une incidence élevée, moyenne ou faible sur la maladie... Et cela aurait été un risque majeur pour le Maroc. Je crois que c'est une mesure très prudente que le Maroc a prise et qui nous profite énormément".

Cette année, l'opération a été annulée en raison du manque de préparation. Elle débute généralement en avril dans le cadre d'un vaste effort conjoint impliquant plusieurs pays, à cause de la pandémie.

"L'opération 'Passage du Détroit' a été l'opération la plus complexe et la plus parfaite dans le mouvement ordonné et contrôlé de plus de trois millions de personnes" a souligné Jose Ignacio Landaluce, maire d'Algésiras, en première ligne des traversées de ces voyageurs qui vont aussi en Algérie par exemple.

Il ne faut pas oublier que le Covid-19 n'est pas parti en vacances, il est toujours là.
Eduardo de Castro
Maire-Président de l'enclave espagnole de Melilla

Eduardo de Castro, Maire-Président de l'enclave espagnole de Melilla a aussi réagi à cette annonce de Rabat et déclaré :

"Je pense que c'est une bonne mesure car il ne faut pas oublier que le Covid-19 n'est pas parti en vacances, il est toujours là."

L'opération "Marhaba" ou "Passage du Détroit" a lieu d'habitude entre le 15 juin et le 15 septembre en coordination avec les autorités espagnoles. Elle prévoit notamment une augmentation des liaisons maritimes et des points d'information spécifiques, des dispositifs de sécurité, de soins de santé spécifiques pour les voyageurs.

Toutefois, l'annulation de l'opération ne signifie pas encore que les frontières marocaines resteront fermées tout l'été selon Rabat. Situation à suivre donc.