EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Les deux candidats à la présidentielle en Pologne sont au coude-à-coude dans les sondages

Rafal Trzaskowski et le podium vide d'Andrzej Duda, les deux candiadats à la présidentielle en Pologne /TVP
Rafal Trzaskowski et le podium vide d'Andrzej Duda, les deux candiadats à la présidentielle en Pologne /TVP
Tous droits réservés 
Par euronews avec APTN
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Mais Andrzej Duda et Rafal Trzaskowski ont privé les électeurs polonais d'un véritable débat d'avant second tour.

PUBLICITÉ

On aurait pu croire que c'était en raison du Covid-19, mais non. En Pologne, les candidats à l'élection présidentielle ne sont pas parvenus à se mettre d'accord pour répondre côte-à-côte aux questions des journalistes et offrir un véritable débat présidentiel aux électeurs polonais. Le podium d'Andrzej Duda était vide à Lezno où Rafal Trzaskowski a répondu aux questions de plusieurs journalistes. 

Même scénario sur le plateau télévisé de la chaîne publique TVP, mais cette fois-ci c'est Andrzej Duda qui était seul à répondre aux questions. Trzaskowski a refusé de se rendre sur ce plateau affirmant que le débat serait une mise en scène en faveur du président sortant. TVP aurait, affirme-t-il, soutenu la campagne de Duda et serait sous l'influence du parti au pouvoir Droit et Justice (PiS).

Duda lui-même, au début de la semaine, avait refusé de prendre part à un débat organisé par une chaîne de télévision privée, TVN, pour des raisons similaires. Duda a accusé Trzaskowski de "vouloir organiser un débat sous la protection des médias étrangers", faisant référence au fait que TVN et Onet ont respectivement des propriétaires américains et suisses-allemands.

Mais peu importe finalement, les sondages les donnent au coude-à-coude pour le second tour de l'élection présidentielle qui aura lieu ce dimanche 12 juillet.

Au premier tour, Duda avait obtenu 43,50 % des voix au premier tour de l'élection présidentielle et Trzaskowski était arrivé en deuxième position avec 30,46 % des suffrages. 

Le taux de participation avait été de 64 % et il pourrait être plus important dimanche prochain. 

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pologne : un mort dans l'explosion d'une usine d'armement

Donald Tusk en campagne pour inciter les Polonais à aller voter

Pourquoi le projet de coalition conservatrice PPE-CER pourrait-il s'effondrer en Pologne ?