DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Manifestations tendues en Serbie après l'annonce de nouvelles mesures sanitaires anti-Covid-19

euronews_icons_loading
Manifestations tendues en Serbie après l'annonce de nouvelles mesures sanitaires anti-Covid-19
Tous droits réservés  Marko Drobnjakovic/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Des milliers de manifestants à l'assaut du parlement de Belgrade, la capitale de la Serbie. La colère a éclaté après l'annonce par le président d'un nouveau couvre-feu destiné à lutter contre une résurgence du coronavirus. Un groupe a jeté des cailloux contre les policiers et tenté de forcer l'entrée du bâtiment, avant d'être repoussé par des grenades de gaz lacrymogènes.

Auparavant, le président Aleksandar Vucic avait qualifié la situation d'"alarmante" alors que les hôpitaux de la ville approchaient des limites de leur capacité avec plus de 4 000 patients :

"À partir de demain, tous les rassemblements publics de plus de cinq personnes seront interdits en intérieur et en extérieur; et à partir de vendredi, nous aurons un long couvre-feu ou une interdiction de circuler jusqu'à lundi".

La Serbie s'est d'abord confinée début mars, mais a été parmi les premiers pays à se déconfiner en raison des élections législatives du 21 juin, qui ont été largement remportées par le Parti progressiste serbe au pouvoir.

"Nous protestons parce que notre bon président a levé l'état d'urgence à cause de l'élection et maintenant il veut l'imposer à nouveau, et nous sommes contre !" a expliqué un manifestant équipé d'un masque à gaz.

Des partis d'opposition qui ont boycotté l'élection, critiquent Aleksandar Vucic pour avoir utilisé le confinement afin de renforcer ce qu'ils appellent son régime autocratique.

La semaine dernière, les autorités avaient déjà durci les mesures pour lutter contre la pandémie. Après une pause d'un mois, des hôpitaux entièrement dédiés au Covid-19 avaient été rouverts dans la capitale.

Ce pays des Balkans est passé d'une cinquantaine de contaminations quotidiennes voici un mois à environ 300 voire 350 aujourd'hui. Les autorités ont fait état mardi du décès de 13 personnes, le plus grand bilan quotidien officiellement annoncé jusque ici.

La pandémie a contaminé environ 17 000 personnes et fait 330 morts au total en Serbie.