DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La Chine à son tour à l'assaut de Mars

euronews_icons_loading
La fusée chinoise Longue-Marche 5 s'élance depuis Hainan avec la sonde Tianwen-1 à bord.
La fusée chinoise Longue-Marche 5 s'élance depuis Hainan avec la sonde Tianwen-1 à bord.   -   Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

La Chine à son tour à l'assaut de Mars... En pleine rivalité diplomatique et technologique avec les Etats-Unis, le géant asiatique a lancé avec succès une sonde en direction de la planète rouge.

L'engin qui porte le nom de Tianwen-1 a été propulsé par une fusée Longue-Marche 5, la plus puissante de la panoplie chinoise. Elle a décollé dans un nuage de fumée du centre de Wenchang, sur l'île tropicale de Hainan.

Comme l'engin lancé lundi par les Emirats arabes unis, la sonde chinoise va maintenant mettre 7 mois pour faire le trajet de la Terre à Mars. Le 30 juillet, ce sera au tour des Américains de la Nasa de lancer leur rover Perseverance.

Ambitieuse, la Chine espère faire lors de cette première tentative indépendante presque tout ce que les Etats-Unis ont réalisé en plusieurs missions martiennes depuis les années 1960.

C'est-à-dire placer une sonde en orbite, poser un atterrisseur sur Mars, puis en faire sortir un petit robot téléguidé afin qu'il mène des analyses en surface.

Les risques et les difficultés sont considérables, notamment le périlleux atterrissage sur Mars. Mais la CNSA est confiante.