DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L’UE ferme ses frontières à l’Algérie à cause du coronavirus

euronews_icons_loading
L’UE ferme ses frontières à l’Algérie à cause du coronavirus
Tous droits réservés  Erika Kinetz/AP
Taille du texte Aa Aa

L’Algérie ne fait plus partie des pays dont les résidents sont autorisés à voyager dans l’Union européenne. Face à la progression du coronavirus en Afrique du Nord, les 27 préfèrent interdire les déplacements non-essentiels entre les deux partenaires.

L’ambassade d’Algérie à Bruxelles estime que cette décision n’aura pas d’impact car Alger a déjà fermé ses frontières afin de limiter la pandémie.

Tous les 15 jours les Etats membres publient la liste réactualisée des pays non concernés par la fermeture des frontières extérieures de l’UE. Les Etats-Unis ne sont toujours pas dans ce tableau. La Chine en fait partie mais sous réserve d'appliquer le principe de réciprocité. Les pays considérés comme sûrs sont : l'Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Maroc, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Corée du Sud, la Tunisie et l'Uruguay.

L'Europe est la première destination touristique du monde. Ces nouvelles restrictions sont un nouveau coup porté au secteur. Au Parlement européen, certains députés réclament la mise en place d'un outil spécifique pour cette industrie. Le tourisme ne bénéficie pas directement du fonds relance conclu par les 27. "Vous n'avez pas besoin d'être un devin pour savoir que dans les prochaines semaines il y a aura de nouveau des confinements. Donc à nouveau il va y avoir une situation très difficile pour le secteur touristique. C'est pourquoi je demande à la Commission européenne et aux Etats membres de mettre en place immédiatement un fonds pour aider le tourisme", insiste l'eurodéputé István Ujhelyi (S&D).

Au mois de juin le Parlement a adopté une résolution pour venir en aide aux petites et moyennes entreprises frappées par la récession provoquée par le coronavirus.