DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region
Il y a 75 ans, la ville japonaise d'Hiroshima été pulvérisée par une bombe atomique larguée par l'armée des Etats-Unis
Il y a 75 ans, la ville japonaise d'Hiroshima été pulvérisée par une bombe atomique larguée par l'armée des Etats-Unis   -   Tous droits réservés  AFP

[Photos] Hiroshima et Nagasaki, pulvérisées par le feu nucléaire il y a 75 ans

Il y a 75 ans, jour pour jour, la première bombe atomique de l'Histoire est larguée sur la ville japonaise d'Hiroshima par un bombardier de l'armée de l'air des Etats-Unis. Le 6 août 1945, le B-29 Enola Gay lâche sa charge, baptisée Little Boy, sur cette ville peuplée par 300 000 habitants. Plus de 140 000 personnes ont été tuées directement ou indirectement (irradiées) par cette bombe à l'uranium.

Trois jours après Hiroshima, une autre ville japonaise subit le feu nucléaire. Le 9 août 1945, Bockscar , un autre B-29 de l'US Air Force décolle comme l'Enola Gay, de l'île de Tinian dans l'archipel des Mariannes en emportant dans sa soute une bombe atomique, au plutonium cette fois-ci. Quelques heures plus tard, Nagasaki est à son tour pulvérisée. Cette deuxième bombe A, connue sous le nom de code Fat Man, a provoqué la mort de plus de 70 000 personnes.

Ce jeudi, le Japon a commémoré cette première attaque nucléaire. Une prière silencieuse s'est tenue à 8h15 pile heure locale (mercredi 23h15 GMT), marquant l'instant précis où la bombe atomique a explosé dans le ciel de Hiroshima, il y a 75 ans.

Des survivants de la bombe atomique, des descendants de victimes, le Premier ministre japonais Shinzo Abe et quelques représentants officiels étrangers ont participé à la principale cérémonie du souvenir en début de matinée à Hiroshima. Le grand public en revanche n'avait pas été convié à l'événement en raison du Covid-19, et a dû se contenter de suivre la cérémonie en ligne.

Les photographies d'archives ci-dessous illustrent l'ampleur des ravages causés par les armes nucléaires et le prix payé par les civils, principales victimes de ce déchaînement meurtrier.

Musée du mémorial de la paix d'Hiroshima via AFP Photo
Le champignon atomique causé par la bombe larguée par l'armée de l'air américaine le 6 août 1945 sur HiroshimaMusée du mémorial de la paix d'Hiroshima via AFP Photo

Utilisez le curseur pour comparer les photographies d'Hiroshima avant et après le bombardement.

Hiroshima, avant et après le bombardement du 6 août 1945
Laboratoire national de Los Alamos via AFP Photo
Réplique de la bombe atomique à l'uranium, "Little Boy" de son nom de code, larguée sur Hiroshima, le 6 août 1945Laboratoire national de Los Alamos via AFP Photo
Archives nationales américaines via AFP
Le bombardier B-29 de l'armée de l'air américaine "Enola Gay" photographié à son retour sur l'île de Tinian, après avoir bombardé Hiroshima, le 6 août 1945Archives nationales américaines via AFP

De rares bâtiments ne se sont pas effondrés lors de l'explosion de la bombe sur Hiroshima, à l'image du Palais d’exposition industrielle de la préfecture d'Hiroshima. Ces ruines furent baptisées par la suite le dôme de Genbaku. Elles ont été conservées telles quelles et ont été classées monument historique en juin 1995. Le 5 décembre 1996, le dôme de Genbaku a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco, sous l’appellation du Mémorial de la paix d'Hiroshima.

AFP
Vestige du palais d’exposition industrielle de la préfecture d'Hiroshima photographié en septembre 1945. Le "dôme de Genbaku" est depuis conservé tel quel.AFP
AP Photo/Mitsugi Kishida
Des rescapés dans les rues d'Hiroshima, le 8 août 1945AP Photo/Mitsugi Kishida
STF/AFP
Des enfants portant des masques dans les rues d'Hiroshima pour se protéger des radiations en 1948STF/AFP
AP Photo
Le champignon atomique sur Nagasaki, le 9 août 1945AP Photo
Laboratoire national de Los Alamos via AFP
Réplique de la bombe atomique au plutonium "Fat Man" larguée sur Nagasaki le 9 août 1945Laboratoire national de Los Alamos via AFP
AFP
Nagasaki, après avoir été dévastée par la bombe atomique larguée par le B-29 "Bockscar" de l'US Air Force le 9 août 1945AFP
AP Photo archives
Les ruines de la Cathédrale de l'Immaculée-Conception de Nagasaki en arrière plan, après le bombardement du 9 aout 1945. Cet édifice religieux a été reconstruit en 1959.AP Photo archives
AP Photo archives
Les vestiges d'une usine pulvérisée après le bombardement du 9 août 1945 sur NagasakiAP Photo archives