DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
À Sao Paulo, le "street art" pour redonner de l'espoir

Sao Paulo est l'une des capitales mondiales de l'art de rue, et rien ne peut stopper les graffeurs brésiliens, pas même la pandémie de coronavirus.

Dans le cadre du festival d'art urbain NaLata, en grande partie annulé en raison de la situation sanitaire, 14 artistes ont réalisé 12 peintures murales géantes sur plusieurs immeubles du quartier chic de Pinheiros.

"Je veux transmettre un message d'espoir, dire que les choses vont s'arranger", raconte l'une des artistes, Paola Delfin.

Le Brésil est le deuxième pays le plus touché par la pandémie, après les États-Unis, avec plus de 3,3 millions de cas et plus de 108 000 décès.