DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Mieux prendre soin de sa santé grâce à son jumeau virtuel

euronews_icons_loading
euronews
euronews   -   Tous droits réservés 
Taille du texte Aa Aa

L'humain virtuel qui est au cœur du projet CompBioMed aura à terme, un impact sur tous les aspects de la vie. C'est ce qu'estime son coordinateur Peter Coveney, directeur du Centre pour les sciences numériques au sein de l'University College London.

"Approche individuelle de l'existence"

"Pour moi, il ne faut pas voir cela uniquement comme une préoccupation médicale dans un sens négatif - des gens sont en mauvaise santé, ils vont à l'hôpital pour être soignés -," insiste Peter Coveney.

"A terme," déclare-t-il, "j'aimerais que [l'humain virtuel] soit une chose à laquelle tout le monde ait accès parce que cela répond à l'approche individuelle de l'existence."

De Google Earth à Google Body

"Ainsi, vous pouvez améliorer votre mode de vie si vous avez une meilleure connaissance de votre état physiologique," renchérit le coordinateur du projet CompBioMed financé par l'Union européenne qui nécessite notamment l'emploi de supercalculateurs en particulier du Leibniz Supercomputing Centre (LRZ) situé près de Munich.

"Donc on pourrait imaginer que le concept Google Earth soit transposé en Google Body : cet outil permettrait à chaque individu d'avoir une représentation de lui-même, d'y naviguer et d'enquêter sur les meilleures choses à faire pour améliorer son mode de vie," souligne-t-il.