DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : Nice se prépare à un départ du Tour de France à "quasi huis clos"

Place Masséna, à Nice, le 28 août 2020, France
Place Masséna, à Nice, le 28 août 2020, France   -   Tous droits réservés  Daniel Cole/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Le Tour de France 2020 s'ouvre ce samedi dans un contexte particulier. Le département des Alpes-Maritimes ayant été classé zone de circulation active du coronavirus, le top départ de la première étape à Nice se fera devant quelques dizaines de spectateurs seulement.

Jeudi déjà, seules 1 000 personnes ont pu assister à la présentation des coureurs, soumis à des règles strictes.

"Il faut effectuer deux tests anti-Covid six jours et trois jours avant le départ" explique le belge Oliver Naesens de l'équipe AG2R Le Mondiale, contacté par Euronews. "Cela fait donc minimum deux tests par semaine, cela permet de faire le maximum pour la sécurité de tout le monde" explique-t-il à la veille du coup d'envoi de la Grande boucle.

"Tu sens que c'est pas comme les autres années" ajoute-t-il, assurant que le niveau serait au rendez-vous. "Mais les circonstances sont là, on doit faire avec".

Ces circonstances particulières ont poussé les autorités à rendre le port du masque obligatoire pour les fans en bord de route lors des deux premières étapes qui se déroulent autour de Nice.

Tout au long du tour, les cols seront surveillés par les forces de l'ordre, 27 ascensions seront concernées. Des filtrages vont être mis en place pour que les spectateurs ne soient pas agglutinés.

Ces mesures renforcées concerneront essentiellement la Haute-Garonne, le Rhône et bien évidemment Paris, trois zones rouges qui seront traversées par les coureurs du Tour de France.

Des cas de coronavirus ont par ailleurs déjà été signalés ce jeudi au sein de l'équipe Lotto, il s'agit de deux membres du staff qui ont été renvoyés chez eux.