La Havane sous couvre-feu pour contrer le Covid-19

La Havane sous couvre-feu pour contrer le Covid-19
Tous droits réservés Ramon Espinosa/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Ramon Espinosa/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Par euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des restrictions sanitaires très strictes ont été prises pour 15 jours dans la capitale cubaine pour freiner les nouveaux cas de coronavirus

Confrontée à un rebond des cas de Covid-19, La Havane soumet ses habitants à de strictes mesures sanitaires, dont un couvre-feu, jusqu'au 15 septembre.

PUBLICITÉ

La Havane désertée. La capitale cubaine est soumise depuis mardi soir à de nouvelles restrictions, les plus strictes jamais prises depuis le début de la pandémie. En raison d'un fort rebond des cas de covid-19, un couvre-feu a été imposé entre 19 heures et cinq heures du matin.

Les entrées et sortie de la ville sont en outre interdites, sauf cas exceptionnels.

Des amendes très fortes sont prévues en cas de non respect de ces mesures qui s'appliqueront durant au moins 15 jours.

La Havane isolée du reste de l'île

Les habitants sont résignés. "On est obligé de suivre ces règles, on n'a pas le choix" dit cet homme, "on va voir si ça améliore un peu les choses".

"Je suis allée acheter du pain en vitesse, car à partir de 7 heures on ne peut plus être dans la rue. On prépare tout à l'avance", explique cette femme.

Jusqu'au 15 septembre, les enfants, les personnes âgées et celles à risques ont elles interdiction de sortir toute la journée.

La Havane et ses 2 millions d'habitants concentre la majorité des cas de Covid-19 à Cuba. L’île, qui avait déclaré l’épidémie sous contrôle en juin, a vu le nombre de cas repartir à la hausse fin juillet, un mois après avoir entamé son déconfinement.

Très fortes amendes pour les contrevenants

Ces nouvelles restrictions interviennent en pleine crise économique et alors que les produits de base font défaut un peu partout sur l'île.

Hors de la capitale, les enfants ont pu néanmoins retrouver le chemin de l'école, comme dans de nombreux pays. Le masque est obligatoire. Mais c'est un moindre mal.

"Je suis très contente", dit cette petite fille, "j'avais hâte de revoir mes amis et ma maîtresse".

Cuba a enregistré jusqu'à présent 4 000 cas et une centaine de décès dus au Covid-19.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L’opposition cubaine interpelle l’UE

Ukraine : arrestation à Cuba de 17 personnes suspectées de recruter pour la Russie

Moscou et La Havane vont enquêter ensemble sur le recrutement de jeunes Cubains dans l'armée russe