Affaire Navalny : Berlin accentue la pression sur Moscou

Affaire Navalny : Berlin accentue la pression sur Moscou
Tous droits réservés Pavel Golovkin/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les autorités allemandes menacent de prendre des sanctions contre la Russie.

PUBLICITÉ

Berlin augmente la pression sur Moscou pour faire la lumière sur l'empoisonnement d'Alexeï Navalny. L'opposant russe, hospitalisé dans la capitale allemande depuis près de deux semaines, se trouve maintenant dans un état stable.

L'Allemagne n'exclut pas de prendre des sanctions contre la Russie, a indiqué le chef de la diplomatie Heiko Maas, et met notamment dans la balance la construction du pipeline germano-russe Nord Stream 2, qui doit passer sous la mer Baltique.

Le Kremlin nie toute implication dans cette affaire, alors que l'hôpital berlinois maintient ses conclusions : celles d'une attaque au Novitchok, un puissant agent neurotoxique.

"_Réunissons-nous sereinement  des représentants et des spécialistes russes, ainsi que des toxicologues et des spécialistes allemands _– et nous discuterons de la question de savoir si [Navalny a été empoisonné] ou non", estime Leonid Roshal, Président de la chambre nationale de médecine, "car s'il s'avère qu'il l'a été, nous pensons qu'il est nécessaire de d'ouvrir une enquête en Russie".

Le Novitchok avait déjà été identifié il y a deux ans par les autorités britanniques comme responsable de l'empoisonnement de Sergueï Skripal, un ancien agent double installé au Royaume-Uni. Une affaire qui a durablement pesé sur les relations entre Londres et Moscou.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Russie dit avoir abattu deux hommes suspectés d'avoir fomenté des actes terroristes

Antony Blinken : “L’Ukraine deviendra membre de l’Otan”

Où la Russie pourrait-elle lancer une offensive ?