DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : la pandémie de Covid-19 passe le seuil des 900 000 morts dans le monde

Des agents hospitaliers prenant en charge le corps d'un patient ayant succombé de la Covid-19 dans un hôpital de Bogor en Indonésie, le 9 septembre 2020
Des agents hospitaliers prenant en charge le corps d'un patient ayant succombé de la Covid-19 dans un hôpital de Bogor en Indonésie, le 9 septembre 2020   -   Tous droits réservés  ADEK BERRY / AFP
Taille du texte Aa Aa

La propagation du nouveau coronavirus se poursuit à l'échelle mondiale. Le seuil des 900 000 morts du Covid-19 a été franchi dans la nuit de mercredi à jeudi, au moment où les essais cliniques de vaccins se multiplient, comme au Brésil et au Pérou, ou encore aux Etats-Unis, en Russie et en Chine, qui veulent tous être les premiers à disposer d'un vaccin, avant même la fin de l'année.

900 052 décès ont été ainsi recensés dans le monde, sur 27 711 866 cas déclarés, depuis l'apparition des premiers cas en Chine en décembre, selon un comptage établi ce mercredi à partir de sources officielles.

Les Etats-Unis restent le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec plus de 190 000 décès, selon le comptage de l'université Johns Hopkins. Suivent le Brésil (plus de 128 000 morts), l'Inde (73 000) et le Mexique (68 000).

Vendredi 11 septembre, cela fera six mois jour pour jour que, le 11 mars, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qualifiait le Covid-19 de "pandémie", une annonce suivie de confinements et de coups d'arrêt à l'économie mondiale.

Nette hausse des nouveaux cas en France

Plus de 8 000 nouveaux cas nouveaux de Covid-19 ont été comptabilisés en France au cours des dernières 24 heures, un chiffre supérieur à celui des deux derniers jours, mais le nombre de patients entrés en réanimation a été moins élevé que la veille, selon les données de la Direction générale de la santé (DGS) publiés mercredi.

Des "décisions difficiles" dans l'Hexagone

Le gouvernement français "va être obligé de prendre un certain nombre de décisions difficiles" "dans les huit à dix jours maximum", a estimé mercredi le président du Conseil scientifique, qualifiant d'"inquiétant" le niveau de l'épidémie de Covid-19 dans le pays.

Berlin déclare trois régions françaises "zones à risque"

L'Allemagne a décidé de placer trois nouvelles régions françaises dans la catégorie des zones à risque après une recrudescence des cas de Covid-19, a annoncé mercredi l'agence sanitaire de référence, Robert Koch Institut.

Après l'Ile-de-France, la région de Paris, et Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA, sud), les régions Occitanie (sud), Nouvelle-Aquitaine (sud-ouest), Auvergne-Rhône-Alpes (centre) ainsi que l'île de Corse, seule exception jusqu'ici en PACA, ont été classées à risque, impliquant que les touristes revenant de ces territoires seront désormais dans l'obligation de se soumettre à un test de dépistage à leur retour et de rester en quarantaine dans l'attente du résultat.

Sur le front des vaccins

Dans son dernier point daté de mercredi, l'OMS recense 35 "candidats vaccins" évalués dans des essais cliniques sur l'homme à travers le monde.

Neuf en sont déjà à la dernière étape, ou s'apprêtent à y entrer. C'est la "phase 3", où l'efficacité est mesurée à grande échelle sur des milliers de volontaires.

Le groupe pharmaceutique anglo-suédois AstraZeneca, partenaire industriel de l'université d'Oxford, a interrompu les essais cliniques de son vaccin expérimental après avoir détecté un éventuel effet indésirable grave chez un des participants au Royaume-Uni.

Les autorités de Moscou ont annoncé mercredi avoir commencé à tester le vaccin russe sur 40.000 habitants de la capitale, dernière étape des essais de ce vaccin annoncé en grande pompe en août. Ce "premier" vaccin contre le Covid-19 a été accueilli avec défiance par la communauté scientifique internationale, en l'absence de phase finale des essais.

Au Pérou, la phase d'essais cliniques d'un potentiel vaccin d'un laboratoire chinois a été lancé auprès de 3.000 volontaires.

Le gouverneur de Sao Paulo a assuré mercredi que les essais cliniques au Brésil d'un vaccin contre le coronavirus élaboré par le laboratoire chinois Sinovac s'étaient révélés "extrêmement positifs" et qu'une campagne d'immunisation à grande échelle pourrait débuter dès décembre.

Un livre relance les critiques sur l'attitude de Trump face au Covid-19

Le président américain Donald Trump a ouvertement revendiqué sa volonté de minimiser la menace du Covid-19 tout en reconnaissant le danger qu'il représentait, selon un nouveau livre du journaliste Bob Woodward.