DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Brexit : Londres ne lâche rien et veut toujours changer le traité signé avec l'UE

euronews_icons_loading
Brexit : Londres ne lâche rien et veut toujours changer le traité signé avec l'UE
Tous droits réservés  Kirsty Wigglesworth/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

A la sortie du bureau de liaison et de négociations sur le Brexit à Londres, Michel Barnier vient d'essuyer une fin de non-recevoir de la partie britannique : pas question pour Londres de revenir sur sa volonté de ne pas respecter certains engagements du traité de Brexit, notamment en ce qui concerne la frontière avec l'Irlande du Nord.

Le ton du négociateur européen est tendu : "la confiance est, et restera, la clé".

La confiance, pourtant, en a pris un sérieux coup avec la volte-face britannique, qui a entraîné un communiqué de l'Union Européenne dans lequel elle menace de mettre en oeuvre un certain nombre de mécanismes et de moyens légaux pour répondre aux violations du texte.

Le vice-président de la Commission européenne est à Londres lui aussi pour tenter de ramener à la raison un gouvernement de Boris Johnson qui semble très sûr de lui...

Michael Gove, ministre d'Etat britannique : "J'ai clairement indiqué au vice-président Sefcovic que nous ne retirerions pas cette législation. Il l'a compris mais bien sûr, il le regrette. Mais nous avons également souligné l'importance vitale de faire des progrès, certains ont fait valoir que cette législation est une tentative de mettre de côté l'accord de retrait ou de se soustraire à la mise en oeuvre du protocole. Pas du tout ".

Argument du gouvernement britannique : le parlement de Westminster est souverain et peut passer outre des traités internationaux. Le texte de loi qui revient sur l'accord de Brexit sera devant les députés dès lundi.