DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Une loi climat pour verdir l’Union européenne

euronews_icons_loading
Un appel en faveur du climat
Un appel en faveur du climat   -   Tous droits réservés  Francisco Seco/Copyright 2020 The Associated Press.All rjghts reserved
Taille du texte Aa Aa

Inondations, incendies, fonte des glaces, sécheresses, les événements climatiques extrêmes ravagent déjà l'Europe et l'ensemble de la planète. Le coût de la crise environnementale s’annonce lourd pour les citoyens et pour les industries. Afin d'inverser cette tendance l'Union européenne propose de mettre en oeuvre une loi climat dont l'objectif est de rendre irréversible la trajectoire vers la neutralité carbone.

Le texte proposé au mois de mars s'inscrit dans la cadre du Pacte vert qui veut faire de l'UE le premier continent neutre en carbone d'ici 2050. A partir de 2023, la Commission europénne pourrait ainsi faire le point tous les cinq ans afin de vérifier que les Etats membres restent dans la bonne voie.

Le cap de 2030

Dans un premier temps l'objectif de la Commission est de réduire d'ici 2030 les émissions de gaz à effet de serre de 55% par rapport à 1990. Le Parlement européen est plus ambitieux. Les eurodéputés veulent sur la même période une diminution de 60%.

Mais certains pays membres, comme la Pologne, encore très dépendants du charbon font savoir qu'un tel effort porterait un coup à leur économie. Pour le vice-président de la Commission européenne la baisse des émissions de carbone et une croissance économique sont possibles simultanément. "Le problème c'est que plus vous attendrez plus ce sera difficile", prévient Frans Timmermans. Depuis 1990 les émissions de CO2 ont diminué de 24% dans l'UE. Dans le même temps l'économie a progressé de 61%.

Mais certains ne sont pas convaincus par le discours européen. Pour Greta Thunberg les objectifs annoncés ne seront pas suffisants pour limiter le réchauffement mondial à 1,5°C. Selon la Suédoise ce texte ressemble à une reddition. "Vous renoncez à l'accord de Paris, vous renoncez à vos promesses de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour assurer un avenir sûr à vos enfants", s'emporte la jeune militante écologiste.

Pour être à la hauteur de ses ambitions, l'Union européenne devra engager des investissements massifs. Il faudra aussi soutenir la sortie des énergies fossiles mais surtout il faudra convaincre et emmener tous les Etats membres.