DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Programme alimentaire mondial, prix Nobel de la paix 2020

euronews_icons_loading
Archives : Le logo du Programme alimentaire mondial (WFP pour World food program en anglais) photographié le 16 mai 2017 au Soudan
Archives : Le logo du Programme alimentaire mondial (WFP pour World food program en anglais) photographié le 16 mai 2017 au Soudan   -   Tous droits réservés  ASHRAF SHAZLY/AFP
Taille du texte Aa Aa

Le Comité Nobel norvégien a attribué le prix Nobel de la paix 2020 au Programme alimentaire mondial (PAM), l'agence d'aide alimentaire des Nations unies.

En expliquant son choix, le comité Nobel norvégien, a fait valoir que le besoin de solutions multilatérales était "plus visible que jamais".

Le PAM est récompensé pour "ses efforts de lutte contre la faim, pour sa contribution à l'amélioration des conditions de paix dans les zones touchées par les conflits et pour avoir joué un rôle moteur dans les efforts visant à empêcher l'utilisation de la faim comme arme de guerre", a déclaré la présidente du comité Nobel, Berit Reiss-Andersen.

Rendez-vous très attendu de la saison Nobel, le prix de la paix a été attribué ce vendredi à Oslo, devant une assistance très clairsemée, Covid-19 oblige. Berit Reiss-Andersen a révélé à 11h ce vendredi le nom du lauréat, le World Food Programme (WFP) en anglais, dans la grande salle de l'Institut Nobel à Oslo.

C'est le douzième prix Nobel de la paix attribué à une organisation ou une personnalité de l'ONU ou liée aux Nations Unies.

Fondé en 1961 avec son siège à Rome et financé intégralement par des contributions volontaires, l'organisme onusien dit avoir distribué 15 milliards de rations et assisté 97 millions de personnes dans 88 pays l'an dernier.

Un porte-parole de l'organisation des Nations unies a fait part d'un "moment de fierté". Sur son compte Twitter, l'agence de l'ONU a indiqué que ce prix était "un formidable rappel au monde que paix et lutte contre la faim vont de pair.

L'an dernier, le Nobel était allé au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, couronné pour le rapprochement qu'il a initié avec l'ancien frère ennemi, l'Erythrée, mais aujourd'hui confronté à des violences interethniques et des manifestations antigouvernementales, durement réprimées.

Cette année, 318 candidatures étaient en lice pour le Nobel de la paix, à savoir 211 individus et 107 organisations. Une liste pléthorique mais dont on ignore la composition, ce qui complique sérieusement les prédictions.

La saison des Nobel s'est donc poursuivie ce vendredi, avec le prix le plus attendu, celui de la paix. Après la remise des Nobel scientifiques - la médecine était allée aux découvreurs de l'hépatite C, la physique aux mystères des "trous noirs" et la chimie a consacré un duo de généticiennes pour avoir mis au point des "ciseaux moléculaires" -, la poétesse américaine Louise Glück avait reçu ce jeudi le Nobel de littérature.

Les prix Nobel récompensent depuis 1901 des hommes, des femmes et des organisations ayant œuvré pour le progrès de l'humanité, selon le vœu de leur créateur, l'inventeur suédois Alfred Nobel.