DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Chine : un premier festival de musique depuis la pandémie

euronews_icons_loading
capture d'écran vidéo AP
capture d'écran vidéo AP   -   Tous droits réservés  AP Photo
Taille du texte Aa Aa

La musique pour exorciser la peur et le traumatisme.

En Chine, près d'un an après le début de la pandémie de Covid-19, c'est le tout premier festival de musique classique. Pékin a invité de nombreux artistes de la ville de Wuhan, là où tout a commencé.

L'un d'eux, Zou Ye, a composé une symphonie intitulée "Renaître des cendres" : tout un symbole :

"Tout ce que nous voulons faire, c'est raconter l'histoire de cet événement historique que nous avons vécu et qui a changé le monde et la façon dont nous devrions faire face à la réalité et réfléchir sur nous-mêmes souligne le chef d'orchestre. Il y a beaucoup d'informations dans l'oeuvre, il y a de la frustration, de l'impuissance, de l'éloge et de l'espoir".

Raconter l'épidémie mais aussi offrir un peu d'espoir aux musiciens et aux artistes qui n'ont pas pu travailler pendant des mois, confinement oblige : "Nous avons de la chance expliqueZou Ye, en tout cas nous sommes en sécurité pour l'instant. Nous ne savons pas ce qui peut arriver à l'avenir, mais pour l'instant nous sommes chanceux. Quand les musiciens du monde entier perdent leur emploi, et que nous sommes en train de travailler avec des orchestres, ce n'est pas facile. Nous vous en sommes reconnaissants".

Le 18ème Festival de musique classique de Pékin se déroule jusqu'au 20 octobre.