EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

La France dissout les "Loups Gris", groupuscule turc violent

Gabriel Attal annonce la dissolution des "Loups Gris"
Gabriel Attal annonce la dissolution des "Loups Gris" Tous droits réservés AFP
Tous droits réservés AFP
Par euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Paris dissout les "Loups Gris". La dissolution du groupuscule turc violent.intervient dans un contexte diplomatique tendu avec Ankara, et après des intimidations des "Loups Gris" contre la communauté arménienne en France.

PUBLICITÉ

Les "Loups Gris" ont été dissous lors du conseil des ministres de ce mercredi en France. Les "Loups Gris", c'est ce groupe ultranationaliste turc qui a terrorisé la communauté arménienne la semaine dernière à Décines, mais aussi à Dijon ou Vienne. Des centaines d'hommes avaient intimidé, la nuit, les habitants, exportant en France le conflit dans le haut-Karabakh qui fait rage entre l'Azerbaïdjan, soutenu par la Turquie, et l'Arménie.

Les "Loups Gris" ont été créés dans les années 70 pour soutenir le parti extrémiste et fascisant MHP. ils ont fait parler d'eux avec des actions violentes, et c'est un de leur membres qui tentera d'assassiner en 1981 le pape Jean-Paul II.

 "Nous avons ainsi prononcé ce matin en Conseil des ministres, la dissolution des "Loups Gris", a déclaré Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement,un groupement violent, un groupement qui s'est illustré dans l'utilisation d'armes contre les forces de l'ordre, dans les appels à la haine, à la violence, notamment contre les Arméniens, et dont nous avons encore retrouvé la marque sur les tags absolument infâmes commis contre le Centre national de la mémoire arménienne à Décines. "

La France ne veut plus sur son territoire de cette milice proche du président Erdogan. De quoi tendre encore un peu plus les relations diplomatiques exécrables entre Paris et Ankara autour du droit aux caricatures religieuses.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No comment : French Cancan devant le Moulin Rouge pour la flamme olympique

France : la canicule désormais considérée comme un motif de chômage technique

France : le puzzle des solutions possibles après l'impasse des législatives