DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La récession économique se précise pour l’Union européenne

euronews_icons_loading
La récession économique se précise pour l’Union européenne
Tous droits réservés  Francois Lenoir/AP
Taille du texte Aa Aa

L'avenir est sombre pour l'économie européenne. Dans ses prévisions, présentées jeudi, la Commission européenne anticipe pour cette année une chute de 7,4% de l'activité au sein de l'UE avant un rebond de 4,1% l'année prochaine. Le chômage devrait lui aussi progresser pour atteindre 7,7% en 2020 dans l'ensemble de l'Union et 8,6% en 2021.

Alors que plusieurs Etats membres ont entamé un nouveau confinement, toutes ces prévisions sont sujettes à la prudence. Elles dépendent fortement de l'évolution de la pandémie de coronavirus qui influencera la vitesse et l'ampleur de la reprise. "Les résultats négatifs de cette année sont légèrement meilleurs que lors de nos prévisions précédentes car après le premier confinement il y a eu un très fort rebond", souligne le Commissaire européen chargé de l’Economie Paolo Gentiloni.

La donnée sanitaire pèsera au cours des prochains mois et des prochaines années. La Commission estime ne pas être en mesure d'évaluer précisément l'impact du covid-19. Mais l'institution assure que la situation pourra s'améliorer si l'UE valide la stratégie de relance et si "nous sommes en mesure de distribuer des vaccins" dans le courant de l’année prochaine explique Paolo Gentiloni.

Avec l'Espagne et l'Italie, la France fait partie des pays les plus touchés par la crise. Selon la Commission, le Produit intérieur brut (PIB) français devrait chuter cette année de 9,4%. La dette française devrait aussi se creuser dans les années à venir, elle pourrait atteindre 115,9% du PIB en 2020.