Coronavirus : une saison entière de ski menacée dans les Alpes

Coronavirus : une saison entière de ski menacée dans les Alpes
Tous droits réservés AP Photo/Giovanni Auletta
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans la province du Tyrol, un emploi sur quatre dépend du tourisme et un lit sur deux est un lit d'hôtel. Toute la saison hivernale est menacée par les nouvelles restrictions liées aux virus. C'est le PIB autrichien qui pourrait payer les pots cassés : on parle d'une baisse possible d'1,5%.

PUBLICITÉ

Des skieurs, à nouveau, dans les stations autrichiennes. De quoi rassurer l'économie de la montagne, primordiale dans ce pays alpin, et sacrément mise à mal lors de le première vague de coronavirus.

Mais c'était sans compter sur une nouvelle flambée d'infections et un deuxième confinement décidé par Vienne fin octobre.

Seuls restent sur les pistes les professionnels du ski, comme Christian : "Je viens de Suisse et nous faisons notre entraînement d'automne ici à Pitztal. Nous sommes un groupe suisse de coureurs de ski Masters et nous passons l'hiver à participer à différentes courses."

Dans la province du Tyrol, un emploi sur quatre dépend du tourisme et un lit sur deux est un lit d'hôtel. Toute la saison hivernale est menacée par les nouvelles restrictions liées aux virus.

Et c'est le PIB autrichien qui pourrait payer les pots cassés : on parle d'une baisse possible d'un point et demi.

Anna Griesser, porte-parole de la société de remontées mécaniques Pitztal Glacier : _"_On espère vraiment que le virus va être à nouveau contrôlé et qu'on pourra à nouveau proposer du ski comme avant. Evidemment, je pense qu'il faut porter un masque, garder une distance entre vous et les autres skieurs et se désinfecter les mains. Le coronavirus est là et il y aura toujours un virus contre lequel vous devrez vous battre, mais cela deviendra normal car le virus est là pour rester".

Et puis il y a aussi des mesures de quarantaine. Dans certains cas où la quarantaine est imposée à l'arrivée en station, de nombreux vacanciers ont décidé de reporter leurs vacances.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un DJ et une cosplayeuse nous font visiter leur Tokyo, entre tranquillité et effervescence

Mexique : les premiers touristes évacués par avion d'Acapulco dévasté par l'ouragan Otis

Mexique : Acapulco dévastée et isolée après le passage de l'ouragan Otis