EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Ils marchent entre Paris et Marseille pour sensibiliser à la pollution sauvage

Ils marchent entre Paris et Marseille pour sensibiliser à la pollution sauvage
Tous droits réservés AFP
Tous droits réservés AFP
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Edmund Platt et Frederic Munsch ont déjà ramassé plus de 3 500 masques jetables. #1déchetparjour

PUBLICITÉ

L'un se fait appeler l'escargot anglais, l'autre le sanglier marseillais. Edmund Platt et Frederic Munsch ont entrerpris une marche de sept semaines de Marseille à Paris, dans l'objectif de sensibiliser à la pollution sauvage.

Edmund Platt est l'un des fondateurs de l'association "1 déchet par jour/ 1 piece of Rubbish". Le concept : que chacun et chacune ramasse au moins un déchet par jour.Frédéric Munsch est lui vidéaste indépendant, filmant l’intégralité du parcours. 

Avec leur marche, ils ramassent quotidiennement des mégots de cigarettes, des bouteilles de plastique et des emballages alimentaires. Mais l'un des principaux déchets aujourd'hui, c'est le masque. Edmund et Frederic en ont déjà collecté plus de 3 500.

"C'est intolérable les masques par terre, les mégots de cigarette par terre, les McDonalds, les canettes, les bouteilles. On est devant une école !", s'indigne Edmund Platt, devant une école.

En marchant, ils savent quand ils approchent d'une grande ville, par le nombre de masques usagés qu'ils trouvent. Les deux hommes espèrent sensibiliser leurs compatriotes, alors que 75% des masques jetables risquent de se retrouver dans des décharges, ou dans les mers, selon l'ONU.

Edmund et Frederic pour leur part devraient arriver à Paris ce samedi.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : French Cancan devant le Moulin Rouge pour la flamme olympique

France : la canicule désormais considérée comme un motif de chômage technique

France : le puzzle des solutions possibles après l'impasse des législatives