Dans l'attente d'un feu vert pour un vaccin, les États-Unis enregistrent un record de cas en 24h

Dans l'attente d'un feu vert pour un vaccin, les États-Unis enregistrent un record de cas en 24h
Tous droits réservés  Virginia Mayo/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Par euronews  avec AFP

Les Etats-Unis ont enregistré jeudi plus de 210 000 cas de coronavirus en une seule journée, un record absolu depuis le début de la pandémie, selon les données de l'université Johns Hopkins qui font référence.

210 000 : c'est le nombre de nouveaux cas officiellement recensés jeudi en une seule journée aux États-Unis. Et c'est un record absolu depuis le début de la pandémie il y a près d'un an. En Californie, les hospitalisations ont augmenté de 86% en deux semaines. Les hospitalisations sont également en forte hausse en Floride, à New York et au Texax, note le Covid Tracking Project.

Le pays a aussi déploré jeudi plus de 2 900 morts du Covid-19, l'un des pires bilans enregistrés dans le pays, selon un relevé effectué chaque jour à 20h30 locales par l'AFP des chiffres de l'université, actualisés en continu.

Les responsables sanitaires ont averti que les voyages effectués il y a une semaine pour Thanksgiving par des millions d'Américains risquaient de provoquer "une flambée s'ajout(ant) à la flambée", selon les mots du très respecté Dr Anthony Fauci. 

Dans l'attente d'un feu vert pour un vaccin

Les États-Unis sont donc plus que jamais dans l'attente du feu vert de l'Agence américaine des médicaments pour la distribution des vaccins de Pfizer/BioNTech de Moderna. Une fois approuvés, les vaccins pourraient être distribués en un temps éclair. C'est en tout cas la promesse faite par le vice-président des États-Unis Mike Pence.

"L'opération Warp Speed, en collaboration avec FedEx et d'autres grandes entreprises, est en mesure d'expédier des vaccins Covid-19 dans les 24 heures suivant leur approbation", a assuré Mike Pence, vice-président des États-Unis.

Le secrétaire d'État à la santé assure que 20 millions d'Américains pourraient avoir accès au vaccin d'ici à la fin de décembre.  Mardi, l'agence fédérale américaine de santé publique a recommandé de vacciner en priorité les personnels soignants et les résidents des maisons de retraite.

"Nous aurons probablement les données de Pfizer qui peuvent conduire à donner le feu vert pour une autorisation d'utilisation d'urgence d'ici au 11 décembre", a souligné Anthony Fauci, Directeur de l'Institut national des allergies et des maladies infectieuses_. "Quant à Moderna, ce sera probablement d'ici au 18 décembre. Ce n'est pas la course, mais produit est là, l'essai a été fait. Et les données vont vraiment dans le bon sens_".

Le président élu Joe Biden a d'ailleurs indiqué jeudi avoir demandé à l'immunologue Anthony Fauci de faire partie de son équipe sur le Covid-19. Membre de la cellule de crise de la Maison Blanche sur le coronavirus, ce dernier a fait l'objet de virulentes attaques de la part de Donald Trump.

Joe Biden et les anciens présidents Barack Obama, George W. Bush, Bill Clinton se sont dits prêts à se faire vacciner publiquement contre le Covid-19 afin d'encourager leurs concitoyens à en faire de même. 

Mais un vaccin ne mettra pas fin à la pandémie pour autant, en tout cas pas pour l'instant. Joe Biden va d'ailleurs demander aux Américains de porter un masque pendant 100 jours, à compter de sa prise de fonction.

À découvrir également

Hot Topic

Plus sur le sujet :

Covid-19