DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Dans l'attente d'un feu vert pour un vaccin, les États-Unis enregistrent un record de cas en 24h

euronews_icons_loading
Dans l'attente d'un feu vert pour un vaccin, les États-Unis enregistrent un record de cas en 24h
Tous droits réservés  Virginia Mayo/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

210 000 : c'est le nombre de nouveaux cas officiellement recensés jeudi en une seule journée aux États-Unis. Et c'est un record absolu depuis le début de la pandémie il y a près d'un an. En Californie, les hospitalisations ont augmenté de 86% en deux semaines. Les hospitalisations sont également en forte hausse en Floride, à New York et au Texax, note le Covid Tracking Project.

Le pays a aussi déploré jeudi plus de 2 900 morts du Covid-19, l'un des pires bilans enregistrés dans le pays, selon un relevé effectué chaque jour à 20h30 locales par l'AFP des chiffres de l'université, actualisés en continu.

Les responsables sanitaires ont averti que les voyages effectués il y a une semaine pour Thanksgiving par des millions d'Américains risquaient de provoquer "une flambée s'ajout(ant) à la flambée", selon les mots du très respecté Dr Anthony Fauci.

Dans l'attente d'un feu vert pour un vaccin

Les États-Unis sont donc plus que jamais dans l'attente du feu vert de l'Agence américaine des médicaments pour la distribution des vaccins de Pfizer/BioNTech de Moderna. Une fois approuvés, les vaccins pourraient être distribués en un temps éclair. C'est en tout cas la promesse faite par le vice-président des États-Unis Mike Pence.

"L'opération Warp Speed, en collaboration avec FedEx et d'autres grandes entreprises, est en mesure d'expédier des vaccins Covid-19 dans les 24 heures suivant leur approbation", a assuré Mike Pence, vice-président des États-Unis.

Le secrétaire d'État à la santé assure que 20 millions d'Américains pourraient avoir accès au vaccin d'ici à la fin de décembre. Mardi, l'agence fédérale américaine de santé publique a recommandé de vacciner en priorité les personnels soignants et les résidents des maisons de retraite.

"Nous aurons probablement les données de Pfizer qui peuvent conduire à donner le feu vert pour une autorisation d'utilisation d'urgence d'ici au 11 décembre", a souligné Anthony Fauci, Directeur de l'Institut national des allergies et des maladies infectieuses_. "Quant à Moderna, ce sera probablement d'ici au 18 décembre. Ce n'est pas la course, mais produit est là, l'essai a été fait. Et les données vont vraiment dans le bon sens_".

Le président élu Joe Biden a d'ailleurs indiqué jeudi avoir demandé à l'immunologue Anthony Fauci de faire partie de son équipe sur le Covid-19. Membre de la cellule de crise de la Maison Blanche sur le coronavirus, ce dernier a fait l'objet de virulentes attaques de la part de Donald Trump.

Joe Biden et les anciens présidents Barack Obama, George W. Bush, Bill Clinton se sont dits prêts à se faire vacciner publiquement contre le Covid-19 afin d'encourager leurs concitoyens à en faire de même.

Mais un vaccin ne mettra pas fin à la pandémie pour autant, en tout cas pas pour l'instant. Joe Biden va d'ailleurs demander aux Américains de porter un masque pendant 100 jours, à compter de sa prise de fonction.