DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L’UE cherche à renforcer son partenariat stratégique et économique avec l’Afrique

Access to the comments Discussion
Par Isabel Marques da Silva  & Euronews
euronews_icons_loading
L’UE cherche à renforcer son partenariat stratégique et économique avec l’Afrique
Tous droits réservés  HOLLIE ADAMS/AFP
Taille du texte Aa Aa

La vaccination contre le covid-19 et la réduction de la dette africaine sont à l'ordre du jour de la réunion entre l'UE et l'Afrique. La rencontre mercredi en visioconférence a pour objectif de maintenir le dialogue après le report pour cause de pandémie du sommet des chefs d'Etat et de gouvernement. Le rendez-vous en présentielle est pris pour l'année prochaine. Euronews a interrogé l'entrepreneur et philanthrope soudanais Mo Ibrahim sur les enjeux de ce partenariat.

Euronews :

"Comment observez-vous la réponse mondiale à la pandémie, alors que l’Europe se prépare pour sa campagne de vaccination ? "

Mo Ibrahim, président de la Fondation Mo Ibrahim :

"Le covid est une pandémie mondiale et personne ne peut se déclarer vainqueur. Nous devons parvenir à une victoire mondiale. Si le covid ne prend pas fin en Afrique, il se poursuivra en Europe."

Euronews :

"Concernant les effets sociaux-économiques de la pandémie en Afrique, quelles mesures financières européennes apporteraient la meilleure réponse?"

Mo Ibrahim :

"La dette en 2020 était de 44 milliards de dollars. Il y a eu un moratoire de six mois, mais il faut un moratoire pour 2021, et peut-être 2022. Une partie de l'aide financière devrait être dirigée pour aider les investisseurs internationaux à gérer une partie des risques en matière d'investissement, cela pourrait avoir un effet majeur."

Euronews :

"L'Union européenne a fait du Pacte vert et de son agenda numérique les piliers de sa relance et souhaite un partenariat avec l'Afrique dans ces domaines. Qu'attendez-vous?"

Mo Ibrahim :

"Il est important de développer l'énergie en Afrique. La moitié de la population n'a pas accès à l'électricité. On ne peut pas construire d'économie sans électricité. Vous ne pouvez pas avoir une société sûre sans électricité. Nous devons améliorer notre système éducatif et la façon dont nous formons les jeunes car ils doivent être prêts pour les emplois du 21e siècle".

Euronews :

"La nouvelle proposition de pacte européen pour la migration et l'asile veut trouver l'équilibre entre voies légales, pour attirer la main d'oeuvre, et l'augmentation des renvois pour les personnes en situation irrégulières. Est-ce que cela peut se faire dans le cadre des droits de l'homme et dans l'intérêt des Africains?"

Mo Ibrahim :

"Les migrants africains représentent moins de 14% des migrants à travers le monde. Si nous créons des opportunités là où ils vivent, il est peu probable qu'ils souhaitent partir. Il est vraiment important de mettre fin aux conflits. C'est pourquoi il est important que les leaders africains tiennent cette semaine cette conférence intitulée : Réduire les armes au silence. Nous avons besoin de paix".