DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : face à la pression épidémique, l'Europe maintient la prudence

euronews_icons_loading
Covid-19 : face à la pression épidémique, l'Europe maintient la prudence
Tous droits réservés  Alvaro Barrientos/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Les pays européens demeurent très prudents face à la pression épidémique. La France va mettre fin au confinement pour revenir à un couvre-feu strict.

France : du confinement au couvre-feu

Après six semaines de confinement, la France va repasser mardi prochain sous le régime du couvre-feu : interdiction de sortir de 20h à 6h du matin, sauf pour aller travailler, faire ses courses ou pour raisons médicales. Une exception sera faite pour Noël, mais pas pour la soirée du Nouvel An. Par ailleurs, la fermeture des cinémas, musées ou théâtres est prolongée.

Pour le Premier ministre Jean Castex, la courbe épidémique n'a pas encore baissé suffisamment : "Je vous l'ai dit : cette amélioration marque le pas depuis une semaine. Nous sommes sur une sorte de plateau, le nombre de nouvelles contaminations ne se réduit plus et il tend même à légèrement réaugmenter depuis quelques jours. La partie est donc loin d'être gagnée."

L'Espagne met en garde contre tout excès d'optimisme

L'Espagne a revu nettement à la hausse son bilan des victimes du coronavirus entre mars et mai : 45 000 décès au total, soit 18 000 de plus, selon un rapport de l'Institut national de la Statistique.

Actuellement, l'épidémie poursuit sa décrue, avec moins de 300 cas pour 100 000 habitants dans presque toutes les régions qui allègent ainsi les restrictions. La région de Murcie a rouvert bars et restaurants.

Mais les autorités espagnoles mettent en garde contre tout excès d’optimisme : "La tendance est à la baisse, mais comme nous l'avons dit la semaine dernière, cela ne doit pas nous induire en erreur. Nous avons toujours des taux incidences trop élevés", souligne Fernando Simon, du ministère espagnol de la Santé.

Allemagne : hausse record de contaminations

Enfin en Allemagne, la hausse actuelle du nombre d'infections est jugée "préoccupante" par l'institut de veille sanitaire Robert-Koch. Le pays a fait état jeudi de plus de 23 600 cas en 24 heures, une augmentation record.

Angela Merkel et les dirigeants des Etats fédéraux pourraient décider prochainement de nouvelles mesures. La ville de Berlin réfléchit à fermer à nouveau les commerces non-essentiels et à prolonger les vacances de Noël dans l'espoir d'avoir l'épidémie sous contrôle.