DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Mutation du coronavirus : l’Europe veut une approche coordonnée

euronews_icons_loading
Mutation du coronavirus : l’Europe veut une approche coordonnée
Tous droits réservés  Euronews
Taille du texte Aa Aa

L'UE veut une approche coordonnée face à la nouvelle mutation de la Covid-19 au Royaume-Uni.

À la suite d'une réunion de crise, les États membres ont souligné l'importance de maintenir les frontières ouvertes au sein de l'espace Schengen et de rapatrier les citoyens européens depuis le Royaume-Uni.

La Commission devrait présenter les lignes directrices d'ici ce mardi aux États membres.

"Nous allons nous coordonner très étroitement avec les États membres de l'Union européenne sur les prochaines étapes, en particulier sur la manière dont les mesures seront conçues au-delà du 31 décembre. Car il est bien sûr important d'avoir un accord qui soit valable pour tous, et qu'une frontière fermée ou une interdiction de vol ne puisse être contournée via d'autres pays membres de l'Union européenne", a affirmé Heiko Maas, le ministre allemand des Affaires étrangères.

La France, comme d'autres États membres, a fait un pas de plus en interdisant tout voyage en provenance du Royaume-Uni et en bloquant les camions chargés de marchandises à la frontière.

Le président français, lui-même en quarantaine après avoir été testé positif au coronavirus la semaine dernière, a déclaré à son cabinet que les tests étaient essentiels pour rouvrir les routes. "En outre, nous envisageons de procéder à des tests systématiques à l'arrivée. Nous demanderons très probablement que les tests PCR soient négatifs à l'arrivée. Et bien sûr, nous devons examiner comment nos citoyens peuvent revenir, et hier soir, nous avons déjà recommandé qu'ils passent des tests PCR s'ils veulent pouvoir se déplacer".

A ce stade, l'Agence européenne des médicaments a déclaré qu'il n'y avait "aucune preuve" que le vaccin ne fonctionne pas contre la nouvelle variante de la Covid-19.