DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Réouverture du port de Douvres : le soulagement

euronews_icons_loading
Blocage à Douvres, Royaume-Uni, mercredi 23 décembre 2020
Blocage à Douvres, Royaume-Uni, mercredi 23 décembre 2020   -   Tous droits réservés  Frank Augstein/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Le port de Douvres a rouvert dans la nuit de mardi à mercredi, à la suite d'un accord de sortie de crise entre Londres et Paris. Il permet aux chauffeurs routiers bloqués au Royaume-Uni de quitter le pays, moyennant un test négatif au Covid-19.

Ce blocage, qui faisait suite à la décision de la France de suspendre pour 48 heures le transport de marchandises accompagné, faisait craindre un risque de pénuries, surtout de fruits et légumes, dans les supermarchés britanniques, confrontés à des achats "de panique".

Selon Robert Jenrick, quelque 4000 poids lourds étaient bloqués mardi soir dans le Kent (sud-est), autour de la zone portuaire : de 700 à 800 sur l'autoroute menant de Londres au port, et près de 3000 sur un ancien aéroport voisin, où les chauffeurs pourront se faire tester.

Certains attendent depuis plus de 50 heures de pouvoir repartir. "Nous n'avons pas de nourriture, pas de toilettes. Si, un seul WC qui se trouve dans une station-service mais qui est fermée" déplore Martin, chauffeur routier polonais, bloqué à Douvres. "On espère passer le test aujourd'hui, pour être à la maison demain pour Noël avec nos familles. On ne sait pas si ce sera bon".

Il faudra "quelques jours" pour permettre aux milliers de camions bloqués autour du port de Douvres de passer la Manche, après l'accord trouvé avec Paris autorisant la reprise des traversées moyennant un test Covid négatif, a indiqué mercredi le gouvernement britannique.

Eurostar a également annoncé la reprise de la circulation de ses trains mercredi pour des "voyages depuis le Royaume-Uni vers l'Europe continentale", mais qui restent soumis à "conditions".

La Commission européenne avait recommandé plus tôt dans la journée aux Etats membres de l'UE de faciliter la reprise du trafic avec l'île, pour "éviter les ruptures de la chaîne d'approvisionnement" et pour les "voyages essentiels", recommandation qui vise à permettre à des milliers de citoyens de l'UE et du Royaume-Uni de rentrer chez eux.

Les ambassadeurs des 27 pays membres de l'UE ont examiné mardi soir la proposition de la Commission.

"Cela ne va pas se faire du jour au lendemain", a expliqué un des participants à la réunion. "Certains Etats ont annoncé des mesures immédiates, en ligne avec cette recommandation, mais d'autres vont attendre".