DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

2021 : une nouvelle année pour résoudre les problèmes de l'année écoulée

euronews_icons_loading
2021 : une nouvelle année pour résoudre les problèmes de l'année écoulée
Tous droits réservés  Images
Taille du texte Aa Aa

Dès 2021, l'Union européenne va devoir s'attaquer aux questions qui ont dominé l'année 2020.

Le plus grand défi sera d'essayer de mettre fin à la pandémie du coronavirus et de lancer un programme de vaccination, à une échelle jamais vue auparavant en Europe. Des centaines de millions de citoyens recevront le vaccin dans les mois à venir.

"Au fur et à mesure que les programmes de vaccination se déploieront dans les États membres, nous verrons des changements. Mais nous devons vacciner une partie importante de la population", a déclaré Stella Kyriakides, commissaire européenne à la Santé.

Je sais que tout le monde est fatigué suite à la façon dont nous avons dû vivre tout au long de cette année, mais nous devons continuer à maintenir les mesures en place pendant plusieurs mois, jusqu'à ce que nous ayons un pourcentage suffisant de couverture vaccinale.
Stella Kyriakides
Commissaire européenne à la Santé

Des moments politiques importants sont également attendus cette année. Qui prendra la tête de la CDU en Allemagne et sera finalement en position pour remplacer Angela Merkel? Les Allemands se rendent aux urnes en septembre, les Néerlandais en mars.

Le Portugal à la présidence du Conseil de l'UE

Entre-temps, le Portugal a pris la présidence de l'Union européenne et aura certainement du pain sur la planche. "Il y a trois priorités pour la présidence portugaise. Premièrement, la relance économique. C'est le moment d'agir, le moment de voir des résultats, c'est pourquoi nous voulons commencer à appliquer les plans de relance nationaux.La deuxième priorité est le développement social.Nous devons renforcer la protection sociale afin que personne ne soit laissé pour compte. Il est également très clair que l'UE doit avoir une politique de santé, une vision commune. _Troisième priorité, nous devons renforcer notre autonomie stratégique. Nous voulons réaffirmer les relations internationales entre l'Europe et le continent africain. Nous voulons renforcer les relations transatlantiques, non seulement avec le président Biden, mais aussi avec les pays d'Amérique latine", a_expliquéAntonio Costa, Premier ministre portugais.

La COP26 reportée

Autres dossiers importants : le report du sommet de la COP26 sur le changement climatique qui devait se tenir à Glasgow en Ecosse.

Enfin, Joe Biden devra prêter serment en tant que président des États-Unis d’ici quelques semaines et se rendra prochainement à Bruxelles.