DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Ederbidea rapproche la France et l'Espagne grâce au vélo

Access to the comments Discussion
Par Aurora Velez
euronews_icons_loading
euronews
euronews
Taille du texte Aa Aa

Bayonne est l'un des points de départ d'Ederbidea, une route cyclable transfrontalière unique qui relie les Pyrénées-Atlantiques au Gipuzkoa au Pays basque espagnol et à la Navarre.

Cette piste qui s'étend sur plus de 200 km répond aux besoins de tous ceux qui ressentent l'appel de la bicyclette comme Raphaël Leforestier, un Bayonnais : "J'utilise le vélo pour me balader le week-end avec ma chérie entre Biarritz, Bayonne et Anglet et sinon, en semaine, pour les réunions de travail sur Bayonne," précise-t-il.

Limiter les bouchons

Promouvoir le vélo est aussi un levier pour réduire les embouteillages très fréquents lors de la saison touristique sur la côte basque comme l'explique Sabine Etcheverry, responsable du projet Ederbidea.

"L'un des enjeux d'Ederbidea, c'était de développer la mobilité au quotidien avec un flux automobile très développé pendant l'été," souligne-t-elle avant d'ajouter : "Du coup, il s'agissait aussi de proposer aux habitants comme aux touristes qui viennent sur notre territoire, une alternative aux déplacements automobiles grâce au vélo."

Approche durable et solidaire

Ederbidea, ce sont 240 km de pistes cyclables aménagées. Le budget total du projet atteint 9,4 millions d'euros financés à hauteur de 65% par la politique européenne de cohésion.

L'initiative a une autre dimension durable. À Hendaye, Recycl'arte, atelier participatif et solidaire de récupération et de recyclage, permet à ses membres de venir réparer leur vélo. Un modèle qui a pu être partagé de l'autre côté de la frontière dans le cadre d'Ederbidea.

Claire Dutrillaux est la coordinatrice Recycl'arte. "Dans les ateliers participatifs et solidaires, ce qu'on apprend, c'est plus d'autonomie : quand on prend son vélo, c'est un objet simple, on peut le réparer très facilement," insiste-t-elle. "Ici, il y a tout type de public qui se croise à l'atelier vélo," poursuit-elle, "de très beaux échanges se font et on se rend compte qu'à plusieurs, on est plus intelligent."

Dimension européenne

Côté espagnol, en Navarre, ponts, tunnels et pistes cyclables ont été aménagés grâce à Ederbidea.

Le projet est d'ailleurs un maillon clé de l'EuroVelo1, une véloroute longue de 8000 km qui relie la Norvège au Portugal en passant par Latasa, tout près de Pampelune.

Maitena Ezkutari, directrice générale du tourisme, commerce et consommation au gouvernement de Navarre, précise : "Nous avons maintenant 67 km de pistes en plus en Navarre qui non seulement forment un itinéraire en soi, mais qui nous relient aussi entre régions et entre pays."

"Je crois que le vélo est également un moyen plus lent d'apprendre à nous connaître, de voyager, de découvrir d'autres régions," estime-t-elle.

Cette route dédiée au vélo qui relie la France et l'Espagne promet des découvertes qui valent le détour : Ederbidea en basque veut dire "beau chemin".

Journaliste • Aurora Velez