PUBLICITÉ

L'Iran doit rendre des comptes, un an après avoir abattu un avion de ligne

L'Iran doit rendre des comptes, un an après avoir abattu un avion de ligne
Tous droits réservés Efrem Lukatsky/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Efrem Lukatsky/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Canada et les pays dont des ressortissants sont morts dans le crash du Boeing ukrainien abattu par l'Iran il y a un an, ont appelé Téhéran à faire toute la lumière sur ce drame et à rendre justice.

PUBLICITÉ

 Un an après le crash, les familles des victimes du Boeing ukrainien abattu par l'Iran le 8 janvier 2020 se recueillent à Kiev, dans la capitale ukrainienne. Les noms et les portraits des personnes arrachées à leurs familles s'affichent sur le mémorial. 176 occupants de l'avion. Un avion abattu par erreur,  avait reconnu l'Iran au bout de trois jours, alors qu'à cette époque les tensions étaient au plus haut entre Washington et Téhéran.

Le Canada et les pays dont des ressortissants sont morts dans le crash il y a un an, ont appelé vendredi Téhéran à faire toute la lumière sur ce drame et à "rendre justice aux familles des victimes".

Fin décembre, l'Iran a annoncé son intention de verser "150.000 dollars " à chacune des familles des victimes, offre rejetée par le Canada qui réclame des négociations entre Etats. Le Premier ministre Justin Trudeau exige une enquête, afin que justice soit faite.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Iran : La foule se masse à Téhéran pour les funérailles du "martyr" Ebrahim Raïssi

Début des cérémonies de funérailles du président iranien Ebrahim Raïssi

Les mandats d'arrêt demandés par la CPI contre les dirigeants d'Israël et du Hamas font réagir