DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

A Rome, dans les coulisses du Palais Barberini

euronews_icons_loading
A Rome, dans les coulisses du Palais Barberini
Tous droits réservés  Andrew Medichini/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Le palais Barberini à Rome est vide, privé de son public depuis presque 5 mois à cause de la crise sanitaire... et pourtant, sous ce calme apparent se cache une réelle activité. Ici on en profite pour restaurer les tableaux, comme cette madone du XVIIe siècle du peintre espagnole Bartolome Esteban Murillo.

Les toiles, mais aussi les cadres se refont une beauté avant la très attendue réouverture au public. Aucune date n'est encore prévue. L'impatience grandit. Et dans les salles silencieuses du musée, ce chef d'oeuvre du caravage "Judith décapitant Holopherne" paraît bien seul.

"Traverser un musée complètement vide vous donne un sentiment de mélancolie parce que nous sommes ici pour le public, les musées existent grâce à lui, sans public les musées n'ont plus de sens. Donc oui, on éprouve une grande mélancolie. En même temps, pour nous c'est une période d'activité intense, nous avons restauré beaucoup d'oeuvres, fait des acquisitions, nous avons mis au point la présentation de la collection permanente. Nous avançons la recherche, notre travail, des projets... c'est pour cela qu'il y a beaucoup d'activité", explique Flaminia Gennari Santori, directrice de collections au Palais Barberini.