DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : la France renonce à un nouveau confinement pour le moment, annonce le Premier ministre

Par Euronews
euronews_icons_loading
Le Premier ministre français Jean Castex à Paris, le 7 janvier 2021
Le Premier ministre français Jean Castex à Paris, le 7 janvier 2021   -   Tous droits réservés  Ludovic Marin/AP
Taille du texte Aa Aa

La France renonce finalement à un nouveau confinement. Le Premier ministre Jean Castex a annoncé ce vendredi soir : "La question d'un confinement se pose légitimement (...) mais nous considérons que nous pouvons encore nous donner une chance de l'éviter".

Le chef du gouvernement s'exprimait à l'issue d'un conseil de défense à l'Elysée à Paris.

Frontières

En revanche, les autorités françaises ont décidé de fermer les frontières aux pays qui sont extérieurs à l'Union européenne à partir de dimanche minuit, dans le but d'essayer de freiner la propagation de la pandémie de Covid-19 ; "Sauf pour motif impérieux", a toutefois précisé le chef du gouvernement.

Un test PCR négatif sera désormais obligatoire pour ceux qui proviennent d'un pays de l'Union européenne.

Enfin, les liaison avec les territoires d'outre-mer seront limitées.

Centres commerciaux

Autre mesure stricte, cette fois intérieure, les centres commerciaux non-alimentaires qui ont une surface de plus de 20 000 m2 vont devoir fermer dès ce dimanche.

Jean Castex l'a justifié, expliquant que ce sont les commerces qui "favorisent le plus de brassage".

En revanche, la fermeture des écoles n'est pas à l'ordre du jour.

Couvre-feu renforcé

Par ailleurs, les contrôles du couvre-feu à 18h00 seront renforcés. L'exécutif veut aussi davantage empêcher les fêtes clandestines et de "l'ouverture illégale" des restaurants.

Jean Castex s'en est expliqué : il ne faut pas que "les dérives de quelques-uns ne (...) ruinent pas les efforts de tous". Une "consigne de particulière fermeté sera appliquée pour ceux qui fraudent les règles en vigueur".

Vaccins

Le chef du gouvernement a indiqué qu'à ce jour près d'1,5 millions de Français ont déjà été vaccinés.

Cela dit, la menace épidémique reste élevée, a-t-il souligné. Près de 23 000 nouvelles contaminations ont été enregistrées ces dernières 24 heures.