DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Tragédie de Brumadinho : Vale va verser 7 milliards de dollars

Access to the comments Discussion
Par Euronews avec AFP
euronews_icons_loading
Tragédie de Brumadinho : Vale va verser 7 milliards de dollars
Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

Le géant du fer brésilien annonce qu'il va verser 7 milliards de dollars de compensations pour la catastrophe de Brumadinho. Les familles de victimes dénoncent cet accord jugé insuffisant.

Deux ans après la catastrophe minière de Brumadinho, le conglomérat brésilien Vale a accepté de verser plus de 7 milliards de dollars de compensation. Environ la moitié de cette somme concerne des aides directes pour les familles endeuillées. Le reste doit servir à des projets de réhabilitation environnementale et socio-économique.

Les autorités régionales ont souligné qu'il s'agissait du plus gros accord de compensation jamais signé en Amérique latine. Mais les victimes de la tragédie jugent le montant insuffisant.

270 personnes avaient été tuées, le 25 janvier 2019 après la rupture d'un barrage de retenue de déchets miniers. Des millions de tonnes de résidus de minerai avait été libérés provoquant un désastre majeur pour la faune et la flore.

Un montant "bien trop faible" pour les victimes

Parmi les projets environnementaux, Vale devra financer la dépollution de la rivière Paraopeba et la reforestation de la zone submergée par des tonnes de résidus avec des arbres et plantes natifs clonés en partenariat avec une université locale, a précisé Vale.

Le montant qui a été négocié ici ne couvre pas les dommages causés à toutes les familles, les morts, et la destruction de l'environnement
Joceli Andrioli
coordinateur du mouvement "Mouvement des sinistrés des barrages"

Dès l'annonce de l'accord, des victimes de la tragédie ont protesté devant le Tribunal de justice à Belo Horizonte, capitale du Minas Gerais, critiquant le montant, bien trop faible selon elles, des dommages. "Le montant qui a été négocié ici ne couvre pas les dommages causés à toutes les familles, les morts, et la destruction de l'environnement", a déclaré Joceli Andrioli, coordinateur du mouvement MAB "Mouvement des sinistrés des barrages".

"Cet accord est absurde, c'est Vale qui sort gagnant", a-t-il ajouté. "Les personnes affectées n'ont pas participé à l'accord", a-t-il conclu, annonçant que les protestataires allaient porter l'affaire devant la Cour suprême fédérale, à Brasilia.

Onze corps n'ont jamais été retrouvés sur l'immense site dévasté près de la petite ville de Brumadinho, de 40 000 habitants, en dépit de recherches ayant duré des mois.