DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Chypre : des paquebots désoeuvrés attendent de reprendre la mer

Par Euronews & AFP
euronews_icons_loading
Chypre : des paquebots désoeuvrés attendent de reprendre la mer
Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

A à peine quelques encablures des côtes chypriotes, un étrange spectacle se joue depuis bientôt neuf mois. Des paquebots, qui d'habitude sillonent les mers du globe, ont jeté l'ancre au large du village de Moni dans le sud de l'île.

La pandémie de Covid-19 a mis un coup d'arrêt brutal à l'activité des croisièristes à travers le monde. Ces géants des mers ont donc été obligés de trouver un mouillage sûr le temps de reprendre le large. C'est ce que leur offre Chypre, un pays déjà habitué à accueillir ces bateaux et dont l'économie est très dépendante du tourisme.

"Nous leur offrons des services de manutention des navires, de changement d'équipage, ainsi que de soutage et tous les services connexes dont les navires ont besoin pour être en mode stand-by, jusqu'à la reprise de l'industrie des croisières, prévue pour l'été 2021", détaille Panayiotis Agathocleous, chef du port de Limassol.

Un gardiennage trois étoiles que les armateurs payent chaque mois aux autorités de Nicosie. Selon les informations du journal économique Financial Mirror, le prix serait de 120 000 euros par mois pour les six navires qui y mouillent actuellement.

A bord, les équipages des croisiéristes se relaient pour maintenir en état de marche les bateaux et préparer leur potentiel départ.

Avec l'arrivée des vaccins les compagnies de croisière préparent la saison qui arrive. Certaines d'entre elles ont déjà vu leur carnet de reservations se remplir en prévision de l'été.