PUBLICITÉ

Covid-19 : la Suisse va commencer à assouplir les restrictions dès le 1er mars

Covid-19 : la Suisse va commencer à assouplir les restrictions dès le 1er mars
Tous droits réservés Marco Tacca/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Marco Tacca/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

#COVID19 | La Suisse va assouplir les restrictions en vigueur avec prudence, dès le 1er mars.

PUBLICITÉ

Les Suisses seront un petit peu plus libres de leurs mouvements dès le 1er mars. Le Conseil fédéral a annoncé ce mercredi l'ouverture des magasins, des bibliothèques et de zoos à cette date. Les rassemblements extérieurs réunissant au maximum quinze personnes devraient également être autorisés. La décision sera prise formellement le 24 février.

"La situation s'améliore, elle reste risquée, mais elle s'améliore, nous avons des perspectives pour les prochaines semaines et les prochains mois, nous pouvons donc commencer à assouplir les restrictions, lentement, prudemment nous essayons de le faire raisonnablement" a indiqué Alain Berset, conseiller fédéral en charge de la santé.

"Si nous faisons bien attention" poursuit-il, "nous pourrons passer à la prochaine étape, début avril, et ainsi de suite".

L'obligation de travailler à domicile restera toutefois en vigueur, mais les autorités espèrent pouvoir relancer les manifestations culturelles et sportives dès le mois d'avril.

Si la situation le permet, les terrasses des cafés et des restaurants pourront aussi accueillir du public en avril, mais les salles intérieures devront encore attendre.

Lors d'un point presse ce mercredi, les dirigeants suisses n'ont d'ailleurs pas caché leur impatiente, Alain Berset souhaitant pouvoir déguster une bière en terrasse dès que possible, le président Guy Parmelin, lui, a dit préférant le vin blanc, suscitant des rires dans l'assistance.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Vladimir Poutine affirme être prêt à négocier avec l'Ukraine sans "schémas imposés"

Le lac Léman menacé par des températures élevées

Les Suisses votent pour un treizième mois de pension