DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le micro-état de Saint-Marin se fait livrer 7500 doses du vaccin Spoutnik V

euronews_icons_loading
L'arrivée des vaccins Spoutnik V, mardi 23 février, à Saint-Marin
L'arrivée des vaccins Spoutnik V, mardi 23 février, à Saint-Marin   -   Tous droits réservés  AP via ISS de Saint-Marin
Taille du texte Aa Aa

Première livraison du vaccin russe dans la péninsule italienne, plus exactement dans le micro-Etat indépendant de Saint-Marin situé au centre de l'Italie, à quelques kilomètres de Rimini sur la côte Adriatique.

Le pays, d'un peu plus de 30 000 habitants, a reçu 7500 doses du Spoutnik V en provenance de Russie. Selon les autorités locales, cela devrait permettre de vacciner près de 15% de la population saint-marinaise.

Ne faisant pas partie de l'Union européenne, Saint-Marin ne peut bénéficier des négociations au nom des 27 menées par Bruxelles. Un accord avait, malgré tout, été conclu avec l'Italie qui devait leur livrer une partie des vaccins reçus. Mais en raison des retards dans l'acheminement des vaccins Pfizer/BioNTech, Astra Zeneca ou Moderna, le cinquième plus petit Etat au monde a finalement décidé de commander un stock de vaccins russes afin de pouvoir lancer sa campagne de vaccination.

Saint-Marin a connu une épidémie dévastatrice proportionnellement à sa population avec plus de 3500 cas de COVID-19 et 73 décès.