DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Maslenitsa : des crêpes avant le Carême, les Russes célèbrent la fin de l'hiver

euronews_icons_loading
Maslenitsa is traditional Russian holiday marking the end of winter that dates back to pagan times. (AP Photo/Pavel Golovkin)
Maslenitsa is traditional Russian holiday marking the end of winter that dates back to pagan times. (AP Photo/Pavel Golovkin)   -   Tous droits réservés  Pavel Golovkin/Copyright 2018 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Maslenitsa, c'est l'équivalent orthodoxe de la Chanleur chrétiens d'Occident.

Pendant huit jours, sept semaines avant le Grand Carême de la Pâques orthodoxes, les Russes mangent des crêpes.

En russe, on les appelle des blinis : on les fait avec du beurre, des œufs et du lait, que les croyants ne pourront plus manger pendant le jeûne pascal.

Comme la Chandeleur, à côté de son aspect religieux, la Maslenitsa a des origines païennes et il s'agit là encore de célébrer la sortie de l'hiver.

"C'est la première fois que je fête Maslenitsa ici, c'est super, c'est comme un film." dit une jeune femme

"Pour moi, tout ça, c'est printemps qui arrive : l'hiver résiste, mais on est impatient de voir le printemps, on espère que tout va brûler, que le Covid va disparaître, que ce sera le bonheur et la fête" dit une autre russe.

Ici, la fête se déroule dans le parc de Nicola-Lenitvets, à 200 kilomètres au sud-ouest de Moscou.

La tradition voudrait qu'on brûle un épouvantail à l'effigie de Morena, la déesse slave de la mort et de l'hiver.

Mais cette année, les traditions sont bousculées et le château de bois en fin symbolise le Covid-19.