DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Joe Biden après la fusillade dans le Colorado : "Il faut bannir les fusils d'assaut"

euronews_icons_loading
Joe Biden après la fusillade dans le Colorado : "Il faut bannir les fusils d'assaut"
Tous droits réservés  Patrick Semansky/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Aux Etats-Unis, les suites de la fusillade dans le Colorado :

  • Le suspect a été inculpé de 10 meurtres ;
  • Le président Joe Biden dit vouloir interdire les fusils d'assaut.

Aux Etats-Unis, la tuerie perpétrée ce lundi dans le Colorado relance une nouvelle fois le débat sur la circulation des armes à feu dans le pays.

Le président Joe Biden y est allé de son commentaire, appelant à l'interdiction des fusils d'assaut.

« Je n'ai pas besoin d'attendre une minute de plus, encore moins une heure, pour prendre des mesures de bon sens qui sauveront des vies à l'avenir et pour exhorter mes collègues à la Chambre et au Sénat à agir », a-t-il dit. « Nous devons aussi bannir les fusils d'assaut », a-t-il ajouté.

Le locataire de la Maison Blanche a également ordonné que les drapeaux soient mis en berne dans tous les bâtiments publics.

La fusillade de lundi s'est produite à Boulder, une ville proche de Denver dans le Colorado. Dix personnes sont mortes.

D'après les médias américains, l'auteur des coups de feu était équipé d'un fusil d'assaut. La cheffe de la police locale, Maris Herold, a donné quelques précisions sur le suspect :

« L'homme s'appelle Ahmad Alissa, il a 27 ans. Il vient d'Arvada (une autre ville proche de Boulder, NDLR). Il a été inculpé de 10 meurtres. Il se trouve actuellement soigné à l'hôpital, mais il devrait ensuite être placé sous les verrous. »

Les autorités disent encore ignorer le mobile de cette fusillade.

Cela survient survient à peine quelques jours après les tueries commises à Atlanta en Géorgie.

Un homme a ouvert le feu dans des salons de massage asiatiques. Bilan : 8 morts.