This content is not available in your region

Australie : inondations exceptionnelles et alerte aux mygales

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Australie : inondations exceptionnelles et alerte aux mygales
Tous droits réservés  Lukas Coch/AP

Le Premier ministre australien Scott Morrison a constaté l'étendue des dégâts. La côte ouest du pays a connu les pires inondations de son histoire depuis des décennies.

Le soleil brille de nouveau sur la Nouvelle-Galles du Sud ce mercredi, mais l'Etat le plus peuplé d'Australie, qui inclut Sydney, reste en alerte face à la montée des eaux.

Des dizaines de milliers d'habitants ont été forcées de fuir depuis la semaine dernière. Les opérations de nettoyage devraient s'étendre jusqu'à avril. L'arrière-pays a été particulièrement touché par les intempéries. Il est tombé jusqu'à un mètre de pluie en une semaine sur certaines régions du littoral, l'équivalent des deux tiers des précipitations annuelles normales.

"les rivières continuent de gonfler"

"Nous devons être conscients que des milliers et des milliers de personnes sont encore sous le coup d'une alerte d'évacuation, que les rivières vont continuer à gonfler, que les bassins versants vont continuer à connaître des débits d'eau jamais vus depuis 50 ans voire 100 ans dans certains endroits" a averti Gladys Berejiklian, Première ministre de Nouvelle-Galles du Sud.

Aucun décès n'est à déplorer, mais les dommages matériels sont immenses. La population est sous le choc. "Ça a été fou. C'est tellement extrême au niveau de la météo. Il y a des pluies torrentielles et puis des journées très chaudes, avec 40 degrés", s'exclame cet habitant.

Attention aux mygales

"J'ai eu de la chance. Les gens autour de nous n'ont pas été si chanceux, dans la rue d'à côté les étages inférieurs des maisons se sont effondrés, et des voisins ont perdu leur jardin", témoigne cet autre.

Après les inondations, les autorités ont mis en garde contre une autre menace : la prolifération des mygales. Une mise en garde "urgente" a été adressée aux habitants : ils doivent se préparer à un afflux d'atrax robustus, la mygale dont le venin est le plus violent au monde, et qui est endémique à la région de Sydney. Chassées de leur habitat naturel elle pourraient chercher à se réfugier au sec dans les maisons.