EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

La Libye en voie de normalisation

Le Premier ministre Abdullah al-Thani remet officiellement les pouvoirs au nouvel exécutif de transition
Le Premier ministre Abdullah al-Thani remet officiellement les pouvoirs au nouvel exécutif de transition Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par euronews avec AFP, ANSA
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Après des années de guerre, le pays entame une nouvelle phase de transition avec la désignation d'un gouvernement intérimaire qui a pour mission d'organiser des élections nationales le 24 décembre. Premier signe de cette normalisation : la réouverture lundi de l'ambassade de France à Tripoli.

PUBLICITÉ

C'est une nouvelle ère qui s'ouvre en Libye. Après des années de guerre, le pays entame une nouvelle phase de transition et de pacification avec la désignation d'un gouvernement intérimaire. Premier signe de cette normalisation : la réunification des institutions. Lors d'une cérémonie à Benghazi, les autorités qui contrôlaient l'est du pays ont officiellement remis leurs pouvoirs au nouvel exécutif. Jusqu'ici, deux gouvernements rivaux se partageaient le contrôle de la Libye.

Autre signe de cette normalisation : la réouverture lundi à Tripoli de l'ambassade de France. La représentation diplomatique avait été fermée en 2014, tout en restant active, la mission étant assurée depuis Tunis. Sur le perron de l'Elysée, le président français promet un soutien complet à son homologue libyen Mohammed el-Menfi : "C'est un enjeu pour votre pays, votre peuple et toute la région car il n'y aura pas de paix en Méditerranée centrale etOrientale, il n'y aura pas de paix au Sahel et dans toute cette région de l'Afrique, si nous n'arrivons pas à avoir la paix et la stabilité en Lybie."

Le président français a par ailleurs déclaré que la France mettrait le dossier libyen sur la table lors du sommet européen de jeudi.

A la faveur de cette embellie politique, d'autres pays emboîtent le pas à la France et vont rouvrir prochainement leur ambassade à Tripoli, c'est le cas de Malte et de l'Egypte

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Vladimir Poutine affirme être prêt à négocier avec l'Ukraine sans "schémas imposés"

Niger : l'ambassadeur de France Sylvain Itté a quitté Niamey

Kyiv révoque son ambassadeur auprès de Londres