DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Grand Chelem de judo d'Antalya : quelles sont les nations qui s'imposent lors de la 1ère journée ?

euronews_icons_loading
Grand Chelem de judo d'Antalya : quelles sont les nations qui s'imposent lors de la 1ère journée ?
Tous droits réservés  from Euronews video
Taille du texte Aa Aa

Après avoir vu le Japon et la Mongolie dominer à Tachkent, après avoir vu les Géorgiens briller à Tbilissi la semaine dernière, la première journée du Grand Chelem d'Antalya, en Turquie, a réservé quelques surprises ce jeudi. **Le Japonais Hifumi Abe a remporté sa neuvième médaille d'or en Grand Chelem, mais les Italiens et les Belges ne sont pas en reste. **Tour d'horizon des performances et des podiums dans chacune des catégories.

La catégorie des moins de 48 kilos nous a offert une finale 100% italienne : Francesca Milani face à Francesca Giorda, respectivement 34ème et 37ème mondiales. Et c'est la première qui a remporté la victoire - et par la même occasion sa première médaille d'or en Grand Chelem.

Sa victoire à lui était en revanche attendue : le Japonais Hifumi Abe a atteint la finale de la catégorie des moins de 66 kilos, après avoir battu le Russe Beslan Mudranov, champion olympique 2016. Il s'est ensuite retrouvé en finale face à l'Espagnol Alberto Gaitero Martin, qui a remporté l'or à Tel-Aviv en février dernier.

Mais ce ne fut pas une promenade de santé pour le Japonais, qui s'est tout de même imposé avec un ko-uchi-gari, remportant ainsi sa neuvième médaille d'or en Grand Chelem."C'était tellement génial de revenir en compétition après une si longue période", a-t-il déclaré après sa victoire.

Autre finale très regardée : ce duel 100% canadien chez les moins de 57 kilos entre la numéro 1 mondiale Jessica Klimkait et la championne du monde Christa Deguchi. Et c'est cette dernière qui s'est imposée. Elle remporte sa cinquième médaille d'or en Grand Chelem et gagne de précieux points pour la qualification pour les Jeux Olympiques.

Hormis Teddy Rinner à Doha en janvier dernier, côté hommes les Français se sont fait rare depuis quelques temps en finale d'un Grand Chelem. Mais dans la catégorie des moins de 60 kilos, le judoka de 23 ans Walide Khyar s'est qualifié ce jeudi en finale, après être arrivé cinquième à Doha en janvier et deuxième à Abu Dhabi en 2019. Il s'est en revanche incliné face au Belge Jorre Verstraeten, qui remporte sa toute première médaille d'or en Grand Chelem.

Enfin, on termine avec la performance de l'Ouzbèke Diyora Keldiyorova, en finale face à l'Espagnole Estrella Lopez Sheriff. En moins de 30 secondes, cette dernière a exécuté un parfait sode-tsuri-komi-goshi, ne laissant aucune chance à l'Espagnole.

Bilan de cette première journée de la compétition : sur les 93 nations qui participent à ce Grand Chelem, cinq repartent avec de l'or : l'Italie, le Canada, la Belgique, le Japon et l'Ouzbékistan. Les Italiens et les Canadiens font la course en tête avec deux médailles chacun dont une d'argent. Suite du Grand Chelem d'Antalya, en Turquie, à suivre ce vendredi.