This content is not available in your region

Pâques sous cloche sanitaire à travers le monde, les campagnes de vaccination accélèrent

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Une fidèle prie dans une église parisienne, le 01 avril 2021.
Une fidèle prie dans une église parisienne, le 01 avril 2021.   -   Tous droits réservés  Francois Mori/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved

Des millions de personnes dans le monde se résignent à un dimanche de Pâques sous le signe des contraintes sanitaires, pour la deuxième fois depuis le début de la pandémie de coronavirus, alors que des campagnes de vaccination s'accélèrent, comme aux Etats-Unis où plus de 100 millions de personnes ont reçu au moins une dose.

En Europe, continent frappé par une troisième vague de Covid-19, toute l'Italie est classée en zone "rouge", avec haut risque de contagion et restrictions maximales pour les fêtes de Pâques qui sont habituellement l'occasion de retrouvailles familiales. Le pape François, qui prononce ce dimanche la bénédiction "Urbi et Orbi" (à la ville de Rome et au monde), a présidé vendredi face à un parvis désert sur la place Saint-Pierre, son deuxième Chemin de Croix sans public.

Impact sur la croissance en France

En France, depuis samedi soir, les restrictions sont étendues à toute la métropole pour quatre semaines: commerces jugés non-essentiels fermés, déplacements limités à 10 km, et pour la première fois depuis le confinement du printemps 2020, crèches et établissements scolaires fermés. Ces nouvelles mesures conduisent le gouvernement à abaisser sa prévision de croissance d'un point cette année, a annoncé le ministre de l'Economie Bruno Le Maire au Journal du dimanche.

"Fermer les établissements scolaires et 150 000 commerces est indispensable pour freiner la circulation du virus. Mais ces mesures auront un impact sur l'économie française. Nous allons donc réviser notre croissance de 6% à 5 % pour 2021", a expliqué le ministre, alors que le PIB français s'était contracté de 8,2% en 2020.

Plages bondées en Catalogne

En Espagne, des milliers de personnes se sont rassemblées sur les plages de Barcelone, Tarragone et d'autres villes catalanes, faisant fi parfois du port du masque et de la distance sociale. Les rassemblements de plus de 6 personnes sont pourtant toujours interdits en Catalogne, avec un risque d'amende de 300 à 600 euros.

Dans les îles Canaries au contraire, les plages étaient moins bondés que d'ordinaire en raison de l'absence des touristes étrangers. Si l'accès aux îles est autorisé pour les voyageurs présentant un test PCR négatif, nombre de pays européens ont mis en place des restrictions de voyage.

Le reste de l'Europe multiplie les mesures pour tenter de limiter la propagation du virus, en particulier concernant les voyages : l'Allemagne renforce ainsi pour une à deux semaines les contrôles à ses frontières terrestres.

Contaminations records en Turquie

En Turquie, les autorités ont imposé de nouvelles restrictions - alors que plus de 44 000 nouvelles infections ont été enregistrées samedi, un record. Un confinement sera notamment imposé le weekend, à partir du 13 avril.

Au Moyen-Orient, le Liban est complètement confiné de samedi à mardi matin, pour éviter une nouvelle recrudescence du virus dans ce pays de six millions d'habitants.

En revanche, à Jérusalem, déconfinée, les chrétiens ont le sentiment de "revivre": des centaines de fidèles ont foulé les pavés de la Vieille ville à l'occasion du vendredi saint, commémorant la crucifixion du Christ. "C'est tellement, tellement mieux que l'année dernière", souffle Angèle Pernecita, une aide à domicile qui vit en Israël depuis plus de 10 ans et a suivi les messes de Pâques 2020 sur Internet.

Etats-Unis : accélération de la vaccination

Pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, les Etats-Unis ont franchi vendredi le seuil des 100 millions de personnes ayant reçu au moins une injection de vaccin lors d'une campagne menée tambour battant.

Une occasion pour le président Joe Biden de saluer un souffle "d'espoir", tout en appelant à ne pas "baisser la garde". Au Canada, qui a franchi samedi le seuil du million de cas de coronavirus, plusieurs provinces ont musclé les restrictions ces derniers jours pour faire face à une troisième vague.

Situation alarmante en Amérique latine

Et en Amérique latine, où la situation est alarmante avec plus de 25 millions de cas déclarés de Covid-19, plusieurs pays ont aussi renforcé les contraintes. Le Chili, dont près de 90% de la population est à nouveau confinée depuis près d'une semaine, a annoncé jeudi la fermeture de ses frontières tout le mois d'avril. La Bolivie les a fermées au moins une semaine avec le Brésil et le Pérou s'est reconfiné pour le week-end pascal.

Au Brésil, où l'épidémie paraît incontrôlable, la ville de Rio de Janeiro a annoncé vendredi le prolongement de certaines restrictions.

La pandémie a tué au total plus de 2 829 051 personnes dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi samedi par l'AFP.