DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Des orphelins russes rapatriés de Syrie : leurs parents sont morts pour Daech

euronews_icons_loading
Des orphelins russes dont les parents avaient rejoint l'Etat islamique sont rapatriés de la Syrie vers la Russie
Des orphelins russes dont les parents avaient rejoint l'Etat islamique sont rapatriés de la Syrie vers la Russie   -   Tous droits réservés  Delil Souleiman / AFP
Taille du texte Aa Aa

Ils ont entre trois et quatorze ans. Des enfants, qui ont vécu le pire en Syrie, la guerre, l'extrémisme, la prison. Sur place, les autorités kurdes les ont remis à une délégation russe : 34 orphelins dont les parents sont morts pour l'Etat islamique. Ces enfants issus de familles russes de l'organisation terroriste Daech s'ajoutent à 169 enfants déjà rentrés en Russie.

"Nous profitons de cette occasion, a déclaré Abdulkarim Omar, un haut responsable kurde des Affaires étrangères, pour appeler la communauté internationale, en particulier les pays qui ont des enfants dans les camps de l'administration autonome, à assumer leurs responsabilités car ces enfants sont des victimes et ne sont coupables de rien. Leurs pays doivent assumer leurs responsabilités envers ces enfants."

Les pays qui ont des combattants islamistes en Syrie rechignent en effet à rapatrier femmes et enfants capturés pendant la guerre. Mais selon les Kurdes, la situation est explosive dans les camps et il faut les vider. En février, l'Onu évoquait "des cas de radicalisation, de formation, de collecte de fonds" dans le camp d'Al-Hol. "Certains mineurs seraient endoctrinés et préparés pour devenir de futurs combattants" de l'Etat Islamique, ajoutait le rapport.