DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L’UE dans la course mondiale à la 6G

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
L’UE dans la course mondiale à la 6G
Tous droits réservés  FRED DUFOUR/AFP
Taille du texte Aa Aa

La bataille pour la 5G fait rage actuellement entre la Chine et l’Occident. Mais une autre course se dessine déjà pour la 6G. Pékin est en avance sur ses concurrents en matière d’infrastructures et de couverture 5G. L’Union européenne ne veut donc pas rater la prochaine étape de l’évolution technologique en matière de télécommunication.

Ce saut industriel n’est pas attendu avant une dizaine d’années mais les institutions veulent arriver en tête. "Nous lançons nos principaux programmes de recherche. Nous allons donc franchir une nouvelle étape en matière de performances (…) il s'agira donc d'un changement radical et, bien entendu, il est important que l'Europe conserve ses capacités technologiques", explique Peter Stuckmann, chef d’unité des Futurs systèmes de connectivité à la Commission européenne.

Si la 5G promet d’engager le monde dans une société où les personnes et les machines interagissent en continu comme avec l’intelligence artificielle ou les voitures sans conducteur, la 6G pourrait révolutionner le monde numérique. Certains évoquent des conférences vidéo avec hologrammes ou contrôler des objets à distance grâce à des gants connectés à internet.

"Avec la 6G vous pouvez repenser fondamentalement les écosystèmes économiques et humains et vous créer une sorte de version renforcée de la réalité", souligne Alessandro Gropelli, directeur stratégique chez ETNO, le réseau européen des opérateurs de télécommunication. Il s’agit dès maintenant d’élaborer les standards et la vision pour cette prochaine technologie.

L’Union devra très probablement collaborer avec ses partenaires proches comme les Etats-Unis et le Japon afin de pouvoir rivaliser avec la puissance économique et technologique chinoise. Cela pourrait entrainer un niveau de coopération mondiale jamais observée jusqu’à maintenant. Cette technologie nécessitera en effet une norme internationale. "Il est clair que nous avons besoin de standards internationaux et que la compétition est rude", reconnaît l’eurodéputé Mauri Pekkarinen (Renew Europe).

Les entreprises européennes Nokia et Ericsson ont lancé un projet en début d’année. L’objectif est de rassembler les acteurs du secteur pour dessiner et développer la 6G.