DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Législatives en Allemagne : la candidate des Verts Annalena Baerbock en tête de plusieurs sondages

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Annalena Baerbock
Annalena Baerbock   -   Tous droits réservés  Markus Schreiber/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Rebondir pour atteindre les sommets : quand on a été championne de trampoline, cela peut aller de soi. Devenir chancelière allemande, c'est peut-être une autre paire de manche. Mais c'est le rêve d'Annalena Baerbock. A 40 ans, la co-dirigeante des Verts a été choisie par son camp pour espérer succéder à Angela Merkel en septembre à l'issue des élections fédérales.

De l'ombre à la lumière

Certains la jugent sortie de nulle part. Il est vrai que cette juriste spécialiste des questions européennes et internationales était plus dans l'ombre, laissant son binôme prendre la lumière. Mais Annalena Baerbock est maintenant dans les starting-blocks et apparaît comme une concurrente sérieuse pour les conservateurs.

"Nous avons suffisamment entendu parler ces dernières années de ce qui n'est pas possible. Mais ce qui compte maintenant, c'est ce qui peut être fait, ce qui est possible. Je suis pour le renouveau, quand d'autres sont pour le statu quo", lâche-t-elle.

Annalena Baerbock n'a jamais occupé de poste ministériel, mais a le profil. Elle s'est engagée pour les Verts à 25 ans, a pris la direction de la fédération du Brandebourg trois ans plus tard, avant d'être élue au Bundestag. Une ascension efficace qui la conduit à être élue à la tête du parti, avec Robert Habeck.

Ce dernier est alors jugé plus expérimenté et plus charismatique. Mais les années passent et la popularité d'Annalena Baerbock ne cesse d'augmenter auprès des militants écolo, jusqu'à dépasser celle de son binôme.

Kay Nietfeld/AP
Annalena Baerbock et Robert HabeckKay Nietfeld/AP

Son programme pour l'Allemagne

Politiquement, cette mère de deux enfants est plus proche de l'aile dite des "réalistes" du parti, que des "idéalistes". Pour Annalena Baerbock, la protection du climat est une priorité, mais il ne s'agit pas non plus de renoncer à des objectifs économiques.

Concrètement, les Verts promettent une piqûre de vitamines dans l'économie allemande en investissant 50 milliards d'euros massivement dans des secteurs comme l'économie verte, mais aussi l'éducation, la santé, et la digitalisation de l'économie.

En voulant imposer un impôt sur la fortune et taxer les très riches, Annalena Baerbock pourrait attirer les électeurs de la gauche, peut-être en vue de nouer une alliance avec eux. Mais avec ce positionnement elle risque aussi être montrée comme l'ennemie à abattre par les libéraux.

Sur le plan européen, la candidate des Vertes se décrit comme une européenne passionnée et se dit notamment favorable au renforcement de la politique de défense européenne, éloignant les Verts de leur positionnement antimilitariste traditionnel des années 1980.

Markus Schreiber/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Annalena Baerbock a le vent en poupe dans les sondages pour les législativesMarkus Schreiber/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved

Des sondages favorables

Alors quelles sont les chances des Verts de remporter la chancellerie allemande pour la première fois de l'Histoire du pays ? Certains sondages donnent Annalena Baerbock à égalité avec les conservateurs. D'autres récentes enquêtes d'opinion la placent même en tête des intentions de vote. Dans un sondage Kantar paru début mai une semaine après sa désignation comme candidate, les Verts obtenaient 27% des intentions de vote contre 24% pour la CDU et la CSU.

Un autre sondage de l'ARD publié jeudi vient confirmer cette tendance : les Verts menés par Annalena Baerbock arrivent en tête avec 26% des intentions de vote, contre 23% pour les conservateurs.

Peu après sa désignation comme candidate des Verts, le nombre d'adhésions au parti s'est envolé, signe que la personnalité d'Annalena Baerbock séduit. Après 16 ans de pouvoir d'Angela Merkel, et alors que des conservateurs restent encore divisés, les Verts surfent sur leurs derniers succès électoraux - et ont l'avantage de présenter un front uni. Ils n'ont sans aucun doute jamais été aussi proches d'accéder à la chancellerie. Et si la route est encore longue, pour Annalena Baerbock, tous les signaux semblent, pour l'heure, au vert.