DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les Palestiniens commémorent la Nakba en plein cycle de violences

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Les Palestiniens commémorent la Nakba en plein cycle de violences
Tous droits réservés  Hatem Moussa/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

De nouveaux bombardements ont endeuillé le Proche-Orient ce samedi, qui marquait le 73e anniversaire de la Nakba, la "catastrophe" qu'est pour les Palestiniens la création de l'Etat d'Israël.

En pleine résurgence du conflit israélo-palestinien, les Palestiniens commémoraient ce samedi la Nakba, qui marque l'exode de centaines de milliers d'habitants de Palestine lors de la création de l'Etat d'Israël en 1948.

Comme chaque année, mais dans un contexte particulièrement tendu, des rassemblements ont eu lieu dans les grandes villes de Cisjordanie, dont Ramallah, la capitale de facto de l'autorité palestinienne.

En arabe, Nakba veut dit catastrophe. À Gaza, des centaines de personnes portaient les corps de dix civils dont huit enfants, tous membres de la famille Abu Hatab, tués par une frappe aérienne israélienne dans un camp de réfugiés plus tôt dans la matinée, selon les secours sur place.

Israël maintient pourtant ne viser que des cibles militaires du Hamas, qui a tiré plus de 2 300 roquettes vers son territoire depuis lundi soir, en solidarité avec les manifestants arabes à Jérusalem.

Des tirs de roquettes font un mort en banlieue de Tel-Aviv

Le sud d'Israël, et la région de Gush Dan restaient ce samedi la cible de ces roquettes tirées depuis l'enclave de Gaza. En banlieue de Tel Aviv, un homme est mort quand une ogive a percuté un immeuble, selon la police et les secours.

Des tentatives de cessez-le-feu ont été lancées, mais Israël estime que le moment n'est pas venu de mettre fin à la riposte. La Communauté internationale ne peut que le déplorer :

"Il ne peut y avoir de gagnant, de paix durable, résultant de la poursuite du cycle de violence. J'exhorte toutes les parties - et les États influents - à prendre des mesures immédiates pour garantir le respect du droit international, apaiser les tensions et œuvrer à la résolution - plutôt qu'à l'attisement - du conflit", a déclaré Michelle Bachelet, Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme.

Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunira virtuellement ce dimanche après-midi. L'envoyé des Nations unies pour le Moyen-Orient ainsi que des représentants d'Israël et de la Palestine sont attendus à New York.