DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Frappes aériennes, tirs de roquettes et voiture-bélier : le conflit s'intensifie au Proche-Orient

Access to the comments Discussion
Par euronews avec AFP, AP
euronews_icons_loading
Les dépouilles de Palestiniens tués lors de frappes israéliennes contre Gaza - le 16/05/2021
Les dépouilles de Palestiniens tués lors de frappes israéliennes contre Gaza - le 16/05/2021   -   Tous droits réservés  Sanad Latifa/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

42 Palestiniens tués à Gaza en une journée par des frappes israéliennes : ce dimanche aura été la journée la plus sanglante depuis le déclenchement des hostilités entre Israël et le Hamas.

L'Etat hébreu justifie ses frappes, assurant viser des cibles liées au mouvement islamiste au pouvoir dans la bande de Gaza.

Bilans humains

Côté palestinien, les services de secours indiquent que de nombreux enfants figurent parmi les morts constatés ce dimanche.

En une semaine de conflit, ce sont près de 200 Palestiniens de Gaza qui ont été tués, selon le bilan fourni par les autorités palestiniennes.

Côté israélien, le bilan des violences déclenchées depuis une semaine s'élève à 10 morts dont un enfant.

« L'intensité de ce conflit, c'est quelque chose que nous n'avons jamais vu auparavant », s'est alarmé le directeur général de la Croix-Rouge.

Netanyahou et les sirènes d'alarme

Le Premier ministre Benjamin Netanyahou s'est adressé à ses concitoyens ce dimanche, pour leur dire que les opérations militaires allaient encore "prendre du temps". Et de leur recommander de limiter les sorties.

Car s'il est vrai que la bande de Gaza est pilonnée par l'armée israélienne, les villes israéliennes sont la cible de roquettes tirées par les groupes armées palestiniens depuis Gaza.

La plupart de ces roquettes sont interceptées par un système anti-missile. Mais la population de l'Etat hébreu vit désormais au rythme des sirènes d'alarme.

Voiture-bélier

La journée a aussi été marquée par une attaque à la voiture-bélier contre une patrouille de police israélienne à Jérusalem-est.

7 personnes ont été blessées. Les forces de l'ordre ont indiqué avoir neutralisé le conducteur du véhicule sans donner plus de précisions.