DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Etats-Unis : l'invasion de milliards de cigales "zombies" a commencé

Coucou, c'est moi ! Une "cicada" adulte aperçue sur un arbre dans la capitale fédérale des Etats-Unis, Washington, le 7 mai 2021
Coucou, c'est moi ! Une "cicada" adulte aperçue sur un arbre dans la capitale fédérale des Etats-Unis, Washington, le 7 mai 2021   -   Tous droits réservés  Carolyn Kaster/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Ca y est ; elles sont là ! Les premiers spécimens de cigales aux yeux rouges perçants ont pointé le bout de leurs antennes dans l'est des Etats-Unis. Certains les attendaient avec impatience, d'autres avec inquiétude. A l'approche de la grande invasion de ces cigales qui ne sortent de terre que tous les 17 ans, les Américains échangent anecdotes et conseils sur les moyens de vivre au mieux ce phénomène naturel exceptionnel que certains redoutent et craignent.

L'éveil de "cicadas" observé en Géorgie, le 15 mai 2021

Avant d'envahir rues et jardins, les "cicadas" ont déjà déferlé dans les médias, les conversations et sur les réseaux sociaux. Concrètement, c'est un peu comme à Pâques, mais ce ne sont pas des œufs en chocolat qui font l'objet d'une chasse acharnée. Les habitants de la zone concernée, une région couvrant une quinzaine d'Etats dans l'est du pays, exhibent donc leur première rencontre avec ces cigales sur Twitter ou Facebook.

Les spécimens de "Magicicada cassinii" qui commencent à sortir de leurs tunnels souterrains appartiennent à un essaim bien particulier baptisé "Brood X", que l'on pourrait traduire par "Nuée n°10". En effet, les spécialistes de ce phénomène considère que plus d'une dizaine de ces colonies se réveillent périodiquement sur des cycles de 13 ou 17 ans. Ainsi, conformément aux prévisions, les prochaines cigales qui sortiront de terre, en 2024, seront celles de la "Brood XII" et de la "Brood XIX".

Dans les faits, pour nos troupes de la "Brood X", ce sont des milliards de nymphes, selon les scientifiques, qui après avoir donc passé presque deux décennies sous terre avant de sortir, qui vont muer, s'accoupler, pondre puis mourir. Le tout sur fond du bruit assourdissant que font les mâles pour séduire les femelles. Cette bande son d'un film de science-fiction peut atteindre, dans le cas d'important groupe d'insectes, peut atteindre les 100 décibels !

La dernière fois qu'elles ont émergé, en 2004, George W. Bush était président des Etats-Unis, Facebook venait juste d'être créé et Twitter n'existe tout simplement pas.

Si de plus en plus de cigales sont déjà sorties de leur long sommeil, leur sortie en masse devrait se produire dans les prochains jours, voire dans les prochaines heures.

Quand exactement ? Difficile de le dire, car cela dépendra des conditions climatiques, notamment de la température du sol. Or un probable rafraîchissement pourrait retarder leur déferlement.

Les "cicadas", stars des réseaux sociaux

Des habitants guettent depuis des semaines les signes de leur arrivée, partageant ainsi des photos des tunnels qu'elles ont creusés pour se frayer un chemin vers la surface une fois prêtes à se déconfiner.

Tim Pfeiffer a commencé à relater l'événement sur Twitter. Le jeune homme de 28 ans, qui habite à Silver Spring dans le Maryland, près de Washington, a publié des vidéos de quelques bêtes un peu en avance sur leurs congénères, rampant sur sa véranda.

Il a confié à l'Agence France Presse être "plus inquiet qu'enthousiaste", mais bien qu'elles "soient assez dégoûtantes quand elles sont à l'état de nymphes, les voir adopter leur forme adulte en moins d'une heure est fascinant".

Via le mot-dièse #CicadaWatch2021, les chasseurs de cigales partagent leurs prises sur les réseaux sociaux. Une application a été également développée pour permettre de documenter la nuée 2021, en géolocalisant les lieux où les insectes ont été vus, photos à l'appui.

L'université du Connecticut propose également de suivre la progression du réveil des cigales de "Brood X" grâce à une carte qui est régulièrement mise à jour.

Attention aux cigales écrasées, ça glisse !

Et sur le réseau de voisinage Nextdoor, les commentaires sur le sujet se multiplient, avec moult conseils sur une cohabitation apaisée avec les cigales quand elles voleront un peu partout.

"Achetez-vous une visière de protection, mettez une casquette, prenez une tapette à mouches avec vous et ne baissez pas vos vitres quand vous conduisez", conseille une utilisatrice.

Car attention, mettent en garde ceux qui ont déjà vécu l'arrivée des cigales : il ne s'agirait pas de risquer un accident en se laissant surprendre au volant par des insectes venus partager un moment avec vous dans l'habitacle.

A vélo aussi, il faut être prudent, dit un autre utilisateur de Nextdoor, qui exhorte les cyclistes à "pédaler lentement" parce que les "cigales écrasées sur les pistes cyclables, c'est très glissant".

"Tuyau" datant de 2004 échangé sur Twitter

Mais que cela ne fasse pas oublier que les cigales sont inoffensives, et que les comparaisons avec les dévastatrices sauterelles – comparaisons tentantes en ces temps de pandémie et d'ambiance de film catastrophe – ne tiennent pas.

Les cigales pourraient bien endommager certains arbustes, mais ne sont pas nocives pour les arbres et les plantes en général.

Et "elles ne mordent pas, ne piquent pas. Elles ne vont pas enlever de petits enfants ou de chiens comme les singes dans le Magicien d'Oz", explique avec humour Michael J. Raupp, entomologiste à l'université du Maryland, à la chaîne CBS Baltimore.

Elles ne viendront pas non plus perturber les barbecues, ajoute le scientifique, car elles se nourrissent "de sève. Elles ne sont pas intéressées par les hamburgers et les hot-dogs", s'amuse-t-il.

Des cigales au menu ?

En revanche, les plus aventuriers, qui seraient prêts à les transformer en mets, peuvent consulter sur internet les recettes concoctées en 2004 par la biologiste Jenna Jadin : des cigales aux champignons ou au chocolat, il y en a – presque – pour tous les goûts.

En cherchant bien, il est en effet possible de trouver des recettes de cigales accommodées à toutes les sauces comme l'exemple ci-dessus, où cet utilisateur de Twitter propose de les servir dans un naan après les avoir faites sauter au vin blanc avec de l'ail. Bon appétit !