DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le plan de relance de l’UE est en ordre de marche

Access to the comments Discussion
Par Efi Koutsokosta  & Euronews
euronews_icons_loading
Le plan de relance de l’UE est en ordre de marche
Tous droits réservés  Czarek Sokolowski/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Le plan de relance européen de 750 milliards d’euros est finalisé. Avec le vote des parlements autrichien et polonais tous les Etats membres ont ratifié le dispositif. La Commission européenne peut désormais se tourner vers les marchés pour réaliser des emprunts au nom de l’UE.

Dans un premier temps elle va évaluer dans le courant du mois de juin les stratégies nationales déjà déposées. "La Commission réalisera dans la mesure du possible un préfinancement de 13% dans les deux mois. Cela veut dire que les premiers fonds arriveront certainement en juillet", précise Marta Wieczorek, porte-parole de l’institution.

Ce préfinancement est évalué à 44 milliards d’euros pour l’ensemble de l’UE. Le reste sera payé par tranches au fur et à mesure de la mise en place des projets et des réformes annoncés dans les plans nationaux. Ce décaissement par étape et par évaluation est essentiel selon Guntram Wolff, directeur de l’institut Bruegel. "C’est de l’argent européen et l’Union européenne ne peut pas se permettre de gaspiller de l’argent et que cela termine entre de mauvaises mains", explique-t-il.

Le dispositif de l’UE prévoit que les gouvernements dépensent au moins 37% de ces fonds pour des projets environnementaux et 20% pour la transition numérique. Les réformes sont aussi une contrepartie essentielle du plan. Cette condition est "une opportunité réelle de moderniser l’économie européenne", estime Guntram Wolff, "bien évidemment ce ne sont que des plans ils devront passer le test de la mise en œuvre et cela ne sera pas toujours facile".

Des changements dans les stratégies nationales sont toujours possibles par la suite mais ils nécessiteront de passer une nouvelle fois par l’ensemble de la procédure européenne d’évaluation.