DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Priorité au climat pour la relance économique de l’UE

Par Sandor Zsiros
euronews_icons_loading
Priorité au climat pour la relance économique de l’UE
Tous droits réservés  Martin Meissner/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

L'Union européenne veut transformer son économie pour parvenir à la neutralité carbone. Pour cela les 27 comptent s'appuyer sur le plan de relance européen. Mais les organisations de défense de l'environnement soulignent que de nombreux projets prévus par les Etats membres demeurent très polluants malgré un vernis écologique.

L'Espagne devrait toucher près de 70 milliards d'euros de l'Union. Madrid prévoit d'investir massivement dans l'hydrogène et dans des usines pour développer des batteries destinées aux voitures électriques. "Le plan espagnol comprend des progrès significatifs sur les déchets, les villes, la fiscalité environnementale, le déploiement des renouvelables et la restauration des écosystèmes. Il y a des preuves dans l'intention d'avancer vers le Pacte vert", se félicite Miguel Ángel Soto de Greenpeace.

Le militant craint cependant que les grandes industries deviennent les principales bénéficiaires de cette relance verte. "On a peur des voir les entreprises espagnoles cotées en bourse accaparer l'ensemble de l'aide financière", avertit Miguel Ángel Soto.

Le fonds de relance européen s'appuie principalement sur un outil appelé : Facilité pour la reprise et la résilience. Ce dispositif est doté de 672,5 milliards d'euros. L'une des conditions pour obtenir cette aide est de s'engager vers la neutralité carbone à l'horizon 2050. Les capitales doivent ainsi consacrer 37% de cette manne financière à la transition climatique. Mais certaines organisations environnementales dénoncent le financement de projets polluants qui arborent un label vert.

Pour éviter les dérives l'UE a fixé un cahier des charges bien précis. Le financement d’une autoroute est éligible à condition de répondre à des objectifs climatiques, explique l’eurodéputé Siegfried Muresan (PPE). Pour cela il faut coupler la construction avec "la plantation de forêts le long de la voie ou par la construction de stations de recharge pour les véhicules électriques qui polluent moins", explique l’élu roumain.

La Commission européenne a listé 180 types d'investissement en faveur du climat pour aider les Etats membres à calculer les bénéfices environnementaux de leurs engagements. Les trois institutions européennes devront ensuite donner leur feu vert à chaque plan national pour permettre le décaissement complet des fonds.

Journaliste • Grégoire Lory