DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

G7 Finances : accord "historique" pour un impôt minimal mondial sur les sociétés

Access to the comments Discussion
Par Euronews avec AFP
euronews_icons_loading
G7 Finances : accord "historique" pour un impôt minimal mondial sur les sociétés
Tous droits réservés  ALBERTO PEZZALI/AFP
Taille du texte Aa Aa

Le G7 Finances s'est engagé sur l'objectif d'un taux d'impôt minimal mondial sur les sociétés d'"au moins 15%", d'après un communiqué commun publié samedi à l'issue d'une réunion de deux jours à Londres.

Cet accord du groupe des sept grandes puissances a été qualifié d'"historique" par le Chancelier de l'Echiquier Rishi Sunak qui présidait la rencontre en tant que pays organisateur du G7. Il s'agit d'un compromis en vue d'une réforme mondiale de la fiscalité "adaptée à l'ère numérique", a expliqué le ministre Britannique.

Le ministre des Finances allemand Olaf Scholz a évoqué une "très bonne nouvelle pour la justice et la solidarité fiscales, et une mauvaise nouvelle pour les paradis fiscaux du monde entier.

La France a elle salué une "étape historique", Paris promettant de "se battre pour que le taux soit le plus élevé possible".

Le communiqué final mentionne aussi l'engagement envers une meilleure répartition des droits d'imposer les bénéfices des grandes multinationales, principalement numériques et américaines, un autre "pilier" de la réforme mise en avant par l'OCDE et incluant près de 140 pays.

Ce G7 se déroulait en amont du sommet des chefs d'état la semaine prochaine dans les Cornouailles.

Le compromis des Sept (Royaume-Uni, France, Allemagne, Italie, Japon, Etats-Unis, Canada) envoie ainsi une impulsion importante pour la réunion du G20 qui se tiendra en juillet à Venise, où un accord plus concret est attendu.